• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Jagmeet Singh et le NPD acceptent de soutenir les libéraux de Trudeau jusqu’en 2025

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Jonathan Bradley

Justin Trudeau et Jagmeet Singh ont conclu un accord de principe selon lequel le NPD soutiendrait le gouvernement libéral jusqu’en 2025 en échange de la prise en compte de leurs principales priorités, selon CBC News.

Des sources anonymes ont confirmé au radiodiffuseur public que l’accord – appelé “accord de confiance et d’approvisionnement” – doit être soutenu par les députés du NPD qui se sont réunis lundi soir.

Des sources ont également confirmé que le cabinet et le caucus libéraux se sont réunis tard lundi, bien que les députés libéraux n’aient pas été informés de la raison de cette réunion de dernière minute du caucus.

Selon l’accord, le NPD soutiendrait les libéraux lors des votes de confiance qui, autrement, déclencheraient des élections fédérales. En retour, les libéraux ont accepté de soutenir les programmes nationaux d’assurance-médicaments et de soins dentaires défendus depuis longtemps par le NPD.

L’accord n’établit pas un gouvernement de coalition entre les deux partis. Une coalition diffère d’un “accord de confiance et d’approvisionnement” en établissant un cabinet bipartite qui voit les deux partis gouverner en tandem.

Les discussions officielles entre les libéraux et les néo-démocrates auraient commencé peu après les élections de 2021, qui ont vu Trudeau revenir au pouvoir avec son deuxième gouvernement minoritaire.

En février, le soutien de M. Singh et du NPD a permis à M. Trudeau d’obtenir les votes nécessaires pour approuver sa mise en œuvre de la Loi sur les urgences afin d’écraser les manifestations du Freedom Convoy à Ottawa. Les conservateurs et le Bloc québécois se sont opposés à cette mesure.

Si le vote avait échoué, la déclaration d’urgence aurait été révoquée. En tant que vote de confiance, il aurait probablement déclenché des élections fédérales.

La chef intérimaire du Parti conservateur, Candice Bergen, a dénoncé la rumeur d’une entente entre M. Singh et M. Trudeau, la qualifiant de “guère plus que du socialisme déguisé”.

“Trudeau fait vraiment de la politique polarisée, ce qui est ce qu’il aime”, a-t-elle déclaré.

Mme Bergen a ajouté qu’avec la hausse de l’inflation et l’unité nationale en jeu, Trudeau sait qu’il est en train de perdre la confiance des Canadiens.

Elle a ajouté que si une coalition entre les libéraux et les néo-démocrates se forme, “le Canada est dans une situation très difficile”.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC