• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Jason Kenney promet de ne pas coopérer avec les autorités fédérales sur les passeports vaccinaux

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Andrew Lawton

Le premier ministre de l’Alberta, Jason Kenney, exclut l’introduction des passeports de vaccination COVID-19 et promet de se battre contre Ottawa s’il les met en place.

“Nous avons été très clairs dès le début : nous ne faciliterons ni n’accepterons les passeports de vaccination “, a déclaré M. Kenney aux journalistes lors d’un petit déjeuner au Stampede de Calgary lundi.

“Ces gens qui s’inquiètent des vaccins obligatoires n’ont rien à craindre, et il n’y aura pas de passeports vaccinaux en Alberta”.

Les passeports vaccinaux sont des documents officiels qui confirment le statut vaccinal d’une personne. La certification pourrait être utilisée par les gouvernements ou les entreprises privées pour restreindre les activités des personnes non vaccinées.

M. Kenney a déclaré qu’il croyait que les passeports de vaccination pourraient contrevenir à la Health Information Act de l’Alberta et à la loi sur la liberté de l’information et la protection de la vie privée de la province.

Les experts en libertés civiles ont tendance à être d’accord avec cette évaluation, soulignant la nature discriminatoire des passeports vaccinaux et leur effet de forcer la divulgation d’informations médicales privées.

M. Kenney ne s’est pas contenté de refuser l’adoption des passeports vaccinaux au niveau provincial. Il a également promis de résister à toute tentative du gouvernement fédéral de les rendre obligatoires.

La ligne dure de l’Alberta sur les passeports vaccinaux intervient alors que d’autres provinces canadiennes prennent des mesures préliminaires pour les mettre en œuvre.

Le Québec est en train de mettre au point un système de passeport vaccinal COVID-19 qui pourra être utilisé dans des lieux non essentiels comme les gymnases, les bars, les restaurants, les festivals et les grands événements sportifs. La province prévoit que le programme sera opérationnel en septembre.

Le Manitoba a commencé à délivrer des cartes d’immunisation aux personnes entièrement vaccinées, mais affirme qu’il n’est pas prévu d’empêcher les personnes non vaccinées d’accéder aux services publics.

Le Seneca College, en Ontario, a annoncé lundi qu’il demanderait aux étudiants qui reviennent sur le campus à l’automne d’être entièrement vaccinés contre le COVID-19, ce qui en fait le premier établissement postsecondaire canadien à le faire.

Selon les données de suivi provinciales, environ 74 % des Albertains de 12 ans et plus ont reçu au moins une dose du vaccin COVID-19. Environ 55 % sont complètement vaccinés avec deux doses.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC