• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La consultation libérale sur C-10 a inclus huit organisations subventionnées par le gouvernement

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Cosmin Dzsurdzsa

Huit des entreprises médiatiques et des organismes à but non lucratif que le gouvernement Trudeau a consultés sur son projet de loi sur la réglementation d’Internet ont reçu des fonds fédéraux.

En réponse à une question sur le feuilleton à la Chambre des communes la semaine dernière, la députée libérale et secrétaire parlementaire de la ministre du Patrimoine canadien Julie Dabrusin a énuméré près de deux douzaines d’organisations que le gouvernement libéral avait consultées sur le projet de loi C-10.

” En 2018, le gouvernement a nommé le Groupe d’étude de la législation sur la radiodiffusion et les télécommunications pour étudier la législation canadienne sur les communications “, a déclaré Mme Debrusin.

“Après la publication du rapport du groupe d’experts en janvier 2020, le ministre et le ministère se sont engagés avec de nombreuses parties prenantes sur les recommandations du groupe d’experts par le biais de divers mécanismes, tels que des réunions et des tables rondes individuelles avec les parties prenantes.”

Parmi les entreprises citées par M. Debrusin figurent l’Association canadienne des producteurs de médias, Rogers Media, Zoomer Media, Aboriginal Peoples Television Network (APTN), l’Indigenous Screen Office, le Fonds des médias du Canada, CBC News/Radio-Canada et la Coalition pour la diversité de l’expression culturelle.

Les dossiers de subventions fédérales accessibles au public ont révélé que toutes les entreprises canadiennes mentionnées ci-dessus avaient reçu des fonds fédéraux depuis l’élection du Premier ministre Justin Trudeau en 2015.

Le Fonds des médias du Canada – qui est une entreprise publique-privée fondée par le ministère du Patrimoine canadien en 2010 – a reçu la somme énorme de 280 761 077 $ en fonds fédéraux en 2020.

Des entreprises privées comme Rogers Media et Zoomer Media ont également bénéficié de la générosité du gouvernement Trudeau ces dernières années. Selon les données officielles, Zoomer media a reçu deux paiements en 2020 totalisant respectivement 987 971 $ et 246 993 $. L’entreprise a également reçu des fonds gouvernementaux en 2019 pour une valeur de 987 971 $ et en 2018 pour 1 045 168 $.

Pendant ce temps, Rogers Media, qui possède plusieurs publications, dont Maclean’s et Châtelaine, a également reçu un total combiné de 3 228 009 $ en 2018 par le biais du Fonds du Canada pour les périodiques, qui est également géré par Patrimoine canadien.

De plus, APTN a reçu deux subventions fédérales d’une valeur de 800 000 $ et de 7 428 $ en 2020, tout en bénéficiant également de 1 500 000 $ en fonds fédéraux en 2019.

Comme le rapportait précédemment True North, la Coalition pour la diversité de l’expression culturelle a également reçu l’argent des contribuables en 2019 également.

Il y a aussi l’Association canadienne des producteurs de médias qui a obtenu 138 300 $ en 2020 et 37 907,60 $ en 2019 de la part des libéraux.

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement fédéral fait référence à des groupes financés par le gouvernement pour appuyer ses revendications en faveur du projet de loi C-10.

En mai, le ministre du Patrimoine canadien Steven Guilbeault a parlé de près d’une douzaine d’organisations canadiennes qui ont donné leur appui au projet de loi C-10 sans révéler qu’elles étaient bénéficiaires de fonds gouvernementaux.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC