• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La majorité des Canadiens appuient la liberté d’expression plutôt que le projet de loi C-10

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Un nouveau sondage réalisé par Public Square Research et Maru/Blue révèle qu’une majorité écrasante de Canadiens choisiraient de défendre leur droit à la liberté d’expression plutôt que l’objectif du projet de loi C-10 de promouvoir le contenu canadien sur les plateformes de médias sociaux.

Selon le média The Hub, 73 % des Canadiens ont choisi la liberté d’expression lorsqu’on leur a demandé de choisir entre le projet de loi et leurs droits.

Le gouvernement libéral a été récemment secoué par un tollé public au sujet de la loi, qui a été rédigée dans le but de moderniser la Loi sur la radiodiffusion du Canada pour répondre au paysage numérique actuel des médias.

L’opposition au projet de loi a atteint son point culminant après que les membres libéraux du comité du patrimoine de la Chambre des communes ont voté pour retirer un amendement de la législation qui servait à protéger le contenu publié par les utilisateurs ordinaires des médias sociaux de la réglementation du CRTC.

Des experts comme Michael Geist, professeur de droit à l’Université d’Ottawa et titulaire d’une chaire de recherche en droit de l’Internet et du commerce électronique, ont affirmé que le projet de loi C-10 est la législation la plus ” anti-Internet ” de l’histoire du Canada.

En outre, l’ancien vice-président du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes a qualifié le projet de loi du gouvernement sur la réglementation d’Internet d'”embarras national”.

De plus, le sondage a révélé que 72 % des Canadiens n’avaient aucune connaissance de la loi ou étaient à peine au courant.

Parmi ceux qui connaissaient la loi, 38 % n’y étaient pas du tout favorables et 15 % supplémentaires ont déclaré qu’ils n’y étaient pas très favorables. D’autre part, 11 % étaient très favorables au projet de loi C-10 et 20 % étaient plutôt favorables.

Le sondage a été effectué en ligne auprès de 1 508 Canadiens au cours de la fin de semaine du 30 avril 2021.

Les membres conservateurs du comité du patrimoine ont fait pression pour que la ministre Guilbeault se présente devant le comité pour répondre aux questions concernant le projet de loi, tout en demandant un examen législatif par le ministère de la Justice pour s’assurer que la loi est conforme à la Charte des droits et libertés du Canada.

M. Guilbeault a récemment affirmé que la communauté culturelle du Canada appuyait le projet de loi. Comme l’a révélé True North, Guilbeault a cité plusieurs organisations qui ont reçu des fonds gouvernementaux en tant que partisans de la loi sans révéler le conflit d’intérêts.

Parmi les groupes cités par Guilbeault figure la Ligue des poètes canadiens, à laquelle son ministère a accordé 67 088 $ entre 2016 et 2018.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC