• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La ville de Toronto recrute des coordinateurs pour “décoloniser” les musées de la ville

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La ville de Toronto recrute six coordinateurs de musées pour “décoloniser” les musées de la ville afin qu’ils soient plus inclusifs pour tous.

Selon la description du poste publiée sur le site Web de la ville, les candidats doivent être attachés aux “pratiques inclusives” et adhérer au programme de décolonisation de la ville.

“Êtes-vous un professionnel du secteur culturel qui aime travailler en collaboration avec des communautés diverses ? Vous aimez trouver de nouveaux moyens de relier les gens, les communautés et la culture, afin de garantir des musées dynamiques et inclusifs, accessibles à tous ? À la ville de Toronto, les coordinateurs de musée soutiennent les opérations des musées, le personnel et le public afin d’assurer le succès du réseau de musées municipaux de la ville”, peut-on lire dans l’offre d’emploi.

“Si vous êtes attaché(e) à des pratiques inclusives, ce sera une occasion passionnante pour vous de rejoindre l’équipe des musées d’histoire de Toronto alors que nous nous engageons dans un parcours de changement ambitieux et intentionnel pour décoloniser les musées de la ville et créer des espaces communautaires inclusifs pour tous.”

Les candidats retenus peuvent s’attendre à recevoir un taux horaire compris entre 43,97 et 48,20 dollars de l’heure et à travailler 35 heures par semaine du lundi au vendredi.

L’annonce précise également que les candidats doivent avoir “une expérience vécue en tant que membre d’une communauté soucieuse d’équité”, ce qui constitue un atout.

Ces dernières années, Toronto a mis en œuvre plusieurs politiques de décolonisation et de lutte contre le racisme.

À la suite des vastes manifestations qui ont suivi la mort de George Floyd, le maire de Toronto, John Tory, a déclaré en juin 2020 que la ville de Toronto était systématiquement raciste.

“Ici à Toronto et dans le monde entier, les gens ont élevé la voix et demandé la fin du racisme en général, du racisme anti-indigène et anti-noir, et du racisme contre les communautés marginalisées”, a déclaré Tory à l’époque.

“En tant que maire, je reconnais que, bien que notre ville soit l’une des plus diversifiées au monde, le racisme systémique continue d’être un véritable problème ici à Toronto et que nous pouvons tous faire beaucoup plus pour y faire face et l’éliminer.”

Toronto fait également l’objet d’un examen des noms de rue “problématiques” de la ville, y compris l’historique rue Dundas. Selon un rapport soumis au comité exécutif de la ville en septembre 2020, renommer la rue Dundas et les lieux associés pourrait coûter aux contribuables la somme énorme de 3,02 millions de dollars.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC