• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le Canada sous pression pour son financement de matériel éducatif anti-Israël de l’ONU

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Le Premier ministre Justin Trudeau est confronté à une pression accrue en raison de la décision du gouvernement canadien de financer l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) après que celui-ci ait distribué du matériel pédagogique anti-Israël aux écoles palestiniennes.

Un rapport de l’Institut pour le suivi de la paix et de la tolérance culturelle dans l’éducation scolaire (IMPACT-se) a conclu que le matériel éducatif “violait de manière flagrante les valeurs des Nations Unies, les normes de l’UNESCO et les principes déclarés de l’UNRWA”.

“Le rapport a constaté que le matériel contenait des incitations à la violence, la diabolisation d’Israël qui a été effacée des cartes, l’approbation du jihad et du martyre, la promulgation de diffamations et de conspirations, et ne parvenait pas à promouvoir le rétablissement de la paix”, a déclaré IMPACT-se.

L’UNRWA a depuis suspendu le programme qui est en cours de révision. Il a été constaté que les documents mentionnaient Israël comme “l’ennemi” et “l’occupant”. Les documents comprenaient également des instructions pour que les enfants se préparent au jihad violent.

Le Canada et plusieurs autres pays qui ont fait des dons à l’initiative ont également lancé des enquêtes sur la controverse.

L’UNRWA est une organisation qui a fait l’objet de nombreux scandales. L’agence a été accusée à plusieurs reprises d’aider le groupe terroriste Hamas.

Dans un cas, un employé de l’UNRWA a été découvert en train de faire de la contrebande d’armes vers le Hamas. Dans un autre incident, il a été découvert que le Hamas stockait des roquettes dans une école gérée par l’UNRWA.

Au cours de l’année dernière, les libéraux de Trudeau se sont engagés à verser plus de 90 millions de dollars à l’UNRWA.

Lors d’un échange à la Chambre des communes entre le député conservateur Marty Morantz et Trudeau lundi, le député de l’opposition a critiqué le premier ministre pour ne pas en faire assez pour lutter contre l’antisémitisme.

“Le Premier ministre vient de dire qu’il s’opposerait à l’antisémitisme où et quand il se manifeste. Eh bien, le voici – résistez à l’antisémitisme !” a dit Morantz.

“Le fait est que 90 millions de dollars de l’argent des contribuables sont utilisés pour financer l’endoctrinement des enfants par l’UNRWA en incitant à la violence envers les Juifs.”

En réponse, le Premier ministre Trudeau a déclaré que “la présence continue de l’UNRWA permet de s’assurer que les matériaux et les fonds qui sont acheminés aux Palestiniens” ont le contrôle nécessaire.

En 2018, le président américain Trump a réduit de près de 300 millions de dollars le financement prévu pour l’UNRWA après avoir constaté que l’opération était “irrémédiablement imparfaite”.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC