• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le coût de la viande, des fruits et légumes et des produits laitiers a augmenté de 20 à 30 % dans certaines provinces

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Des nouvelles données de Statistique Canada révèlent que le prix de certains produits alimentaires monte en flèche dans tout le pays et dépasse le taux d’inflation.

Selon le ministère fédéral, les prix des viandes, des fruits et légumes et des produits laitiers ont augmenté de 20 à 30 % dans certaines provinces.

Cette augmentation a été signalée dans le rapport de Statistique Canada intitulé Prix des aliments dans l’indice des prix à la consommation, publié lundi.

“L’évolution de ces prix moyens peut ne pas être la même que celle de l’indice des prix à la consommation. Les produits peuvent varier en qualité et en quantité entre les points de vente ou entre les régions géographiques”, ont écrit les chercheurs de Statistique Canada.

“Les marques et les points de vente peuvent également varier d’un mois à l’autre. Par conséquent, les prix moyens ne sont pas nécessairement entièrement comparables d’un mois à l’autre.”

Actuellement, le taux d’inflation se situe à 4,1 %, mais les prix déclarés entre août 2020 et août 2021 représentent une augmentation beaucoup plus importante.

Au Québec, le boeuf a connu une hausse de 10 %, tandis que le litre de crème a augmenté de 16 % au cours de la période visée. Quant aux fruits et légumes, le coût des oranges a augmenté de 17 %.

Les Manitobains en ressentent également les effets dans leurs poches : le beurre a augmenté de 10 % et le bœuf haché de 16 %. Pendant ce temps, les côtes de porc ont connu une hausse choquante de 29 %.

L’Ontario n’a pas pu éviter le coût élevé des aliments non plus, les prix du bœuf à ragoût ayant augmenté de 6 % et ceux des saucisses de 15 %. Quant au bacon, il a augmenté de 19 % depuis l’année dernière.

En Alberta, les prix indiquent que le yogourt a augmenté de 6 % et le bacon de 15 %, tandis que le coût des pommes a augmenté de 16 %.

“Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les prix des aliments ont été affectés par des facteurs tels que les conditions météorologiques, les perturbations de l’approvisionnement et l’évolution de la demande des consommateurs”, a affirmé Statistique Canada.

“En retour, cela affecte le portefeuille des Canadiens. L’alimentation est la deuxième composante en importance de l’indice des prix à la consommation, les Canadiens consacrant environ 17 % de leurs dépenses à l’alimentation.”

Des groupes comme la Fédération canadienne des contribuables ont averti que le coût des biens est affecté par la hausse des taxes, notamment la taxe fédérale sur le carbone, qui a contribué de manière significative à l’augmentation du prix de l’essence à la pompe.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC