• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le gouvernement fédéral a dépensé 149 millions pour des tests de coronavirus inutilisables

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Spartan Bioscience Inc. a reçu 498 553 dollars de subventions et un contrat fédéral de 149 048 550 dollars pour développer un kit de dépistage des coronavirus appelé le Spartan Cube.

Le gouvernement libéral a dépensé près de 150 millions de dollars pour des tests sur les coronavirus qui n’ont pas fonctionné lors des essais menés par le ministère de la Santé.

Selon le Blacklock’s Reporter, la société Spartan Bioscience Inc., basée à Ottawa, a reçu 498 553 dollars de subventions et un contrat fédéral de 149 048 550 dollars pour développer un kit de test de coronavirus appelé le Spartan Cube.

Toutefois, les rapports de laboratoire sur les tests ont révélé que ceux-ci étaient « peu performants » et qu’ils ne pouvaient donc pas être distribués aux Canadiens.

« Cet appareil ne sera plus autorisé pour la vente. Aucune distribution n’est autorisée. Le Cube n’est autorisé que pour la recherche », a écrit le personnel du gouvernement le 1er mai.

Quelques jours seulement avant l’attribution du contrat à la société, le premier ministre Justin Trudeau a personnellement fait l’éloge de Spartan Bioscience dans une annonce sur les coronavirus.

« Le Canada abrite certains des meilleurs innovateurs du monde », a déclaré M. Trudeau, en faisant directement référence à l’entreprise.

« De nombreuses entreprises ont levé la main et nous ont demandé ce qu’elles pouvaient faire ».

Le financement mal dépensé n’est qu’un des nombreux délais dans la réponse des libéraux à la pandémie de coronavirus chinois.

Mardi, il a été révélé que le gouvernement fédéral a été forcé d’envoyer du matériel médical périmé pour aider les provinces dans leur réponse à la pandémie après avoir échoué à assurer que le stock d’urgences du Canada était préparé pour une telle crise.

« L’Agence est en train d’allouer environ 1 400 000 blouses périmées provenant de la réserve stratégique nationale d’urgence. Cela comprend des conseils sur l’utilisation des masques et des respirateurs N95 périmés », a écrit un mémo du personnel obtenu par le Blacklock’s Reporter.

Selon le directeur exécutif de l’Association pour la santé publique, Ian Culbert, la gestion par le gouvernement du stock stratégique national d’urgence a été son « plus grand échec » dans sa lutte contre les coronavirus.

« Je dirais que la réserve nationale d’urgence est probablement le plus grand échec de notre réponse à ce jour », a déclaré M. Culbert lors de son témoignage devant le Comité permanent de la santé de la Chambre des communes en avril

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC