Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
  • partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le mouvement woke demande à la ville d’Ottawa d’annuler la conférence de Jordan Peterson

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Traduit de l’anglais. Article de Andrew Duffy, publié le 18 janvier 2023 sur le site du Ottawa Citizen

Une coalition de groupes communautaires d’Ottawa veut faire annuler l’événement de Jordan Peterson

«À l’approche du premier anniversaire du soi-disant «convoi de la liberté», la dernière chose dont nous avons besoin est qu’un porte-parole de l’extrême droite prenne le devant de la scène dans notre ville».

Une coalition de groupes communautaires demande au conseil municipal d’Ottawa de soutenir son appel à l’annulation d’un événement au Centre Canadian Tire mettant en vedette l’intellectuel public et provocateur Jordan Peterson.

Peterson, auteur de best-sellers, psychologue clinicien et professeur émérite de l’Université de Toronto, doit tenir cet événement le 30 janvier dans le cadre d’une tournée de conférences en Amérique du Nord.

Cette tournée, lancée l’année dernière à l’occasion de la parution du livre de M. Peterson, Beyond Order : 12 More Rules for Life, doit s’arrêter dans 27 villes au cours des cinq prochains mois.

«À l’approche du premier anniversaire du «convoi de la liberté», la dernière chose dont nous avons besoin est qu’un porte-parole de l’extrême droite occupe le devant de la scène dans notre ville», a déclaré Jaime Sadgrove, responsable des communications et de la défense des droits pour le Centre canadien pour la diversité des sexes et des sexualités, l’une des 36 organisations locales qui ont demandé l’annulation de l’événement dans une lettre ouverte.

Parmi les autres signataires figurent le Conseil des Canadiens, Horizon Ottawa, le Centre de santé communautaire du centre-ville, la Coalition d’Ottawa contre la violence faite aux femmes et la Société historique d’escrime d’Ottawa.

Fae Johnstone, une femme transgenre et directrice générale de la société de conseil Wisdom2Action, a déclaré que les personnes marginalisées à Ottawa ont «assez souffert».

«À l’occasion du premier anniversaire du convoi, c’est une véritable gifle que de le voir, parmi d’autres, venir dans notre capitale», a déclaré Mme Johnstone.

Peterson n’a pas répondu à une demande de commentaire sur la lettre ouverte de la coalition.

Selon M. Johnstone, la rhétorique haineuse de M. Peterson à l’égard des personnes transgenres signifie qu’il ne devrait pas avoir de tribune publique à Ottawa, surtout si près du premier anniversaire du convoi de la liberté.

Peterson a soutenu la manifestation des camionneurs de l’année dernière et les a félicités pour leurs réalisations politiques et leur caractère pacifique.

«J’aimerais vous féliciter tous pour votre diligence et votre travail pour accomplir ce que vous avez accompli dans des conditions difficiles, et aussi pour avoir gardé la tête froide d’une manière qui a été un modèle pour le monde entier», a déclaré M. Peterson dans un message en ligne adressé aux manifestants pendant l’occupation du centre-ville d’Ottawa l’année dernière.

[…]

Quelques mois plus tard, en juin, Peterson a été temporairement suspendu de Twitter pour avoir enfreint sa politique de discours haineux en suggérant que le chirurgien qui a pratiqué l’opération du haut de l’acteur Elliot Page était un «médecin criminel».

Les plaintes concernant le tweet font partie d’une procédure disciplinaire lancée par l’Ordre des psychologues de l’Ontario contre Peterson sur la base de ses publications sur les médias sociaux et d’autres commentaires en ligne.

Peterson a défendu son tweet, affirmant que sa vision de la médecine est «d’abord ne pas faire de mal».

Peterson est devenu célèbre en 2016 lorsqu’il s’est publiquement opposé au projet de loi C-16, une législation fédérale qui ajoutait l’identité et l’expression de genre aux motifs de discrimination interdits par la Loi canadienne sur les droits de la personne.

Peterson a soutenu que la législation criminaliserait son refus d’utiliser les pronoms préférés d’une personne.

M. Peterson a également dénoncé la formation obligatoire de l’Université de Toronto sur la lutte contre les préjugés, qui, selon lui, est fondée sur une pseudoscience.

«J’ai frappé un nid de frelons au moment le plus propice», a-t-il déclaré un jour au Citizen pour expliquer sa soudaine ascension vers la célébrité internationale.

[…]

Ce n’est pas la première fois que des manifestants tentent d’annuler une apparition de Peterson à Ottawa.

En mai 2017, lorsque Peterson a été invité à parler au Musée des beaux-arts du Canada de la psychologie de la créativité, des manifestants ont cherché à ce que l’institution annule son apparition. Elle est quand même allée de l’avant avec une foule trop nombreuse qui a nécessité le refoulement de centaines de personnes aux portes.

Pour consulter l’article dans sa forme originale

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Bravo Fitzgibbon! Mais encore…

On apprenait dans les derniers jours que le super-ministre Fitzgibbon veillait à préserver l’attractivité du Québec pour les investisseurs étrangers, mais l’historique du gouvernement Legault

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles