Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
  • partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le point de vue de la Chine sur la population de l’Inde reflète l’insécurité de Pékin

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Traduit de l’anglais. Article d’Asian News Agency (ANI) publié le 21 avril 2023 sur le site aninews.in.

New Delhi [Inde], 21 avril (ANI) : L’opinion récente de Pékin après que l’Inde a dépassé la population de la Chine mercredi pour devenir le pays le plus peuplé du monde reflète ses propres insécurités, a rapporté Red Lantern Analytica.

Même après avoir été le deuxième pays le plus peuplé, la Chine voit sa population en âge de travailler décliner de manière drastique et c’est grâce à cette « main-d’œuvre » que l’économie chinoise a prospéré au cours des dernières décennies.

Selon les dernières données du Fonds des Nations unies pour la population, l’Inde a dépassé la Chine pour devenir le pays le plus peuplé du monde avec 142,86 millions d’habitants. La Chine, avec une population de 142,57 millions d’habitants, est devenue le deuxième pays le plus peuplé.

C’est la première fois que l’Inde arrive en tête de la liste des pays les plus peuplés des Nations unies, depuis que celles-ci ont commencé à recueillir des données démographiques en 1950.

Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin, a vivement critiqué New Delhi en déclarant que, pour évaluer le dividende démographique d’un pays, il ne fallait pas seulement tenir compte de sa taille, mais aussi de sa qualité, alors que l’Inde a dépassé la Chine mercredi pour devenir le pays le plus peuplé du monde.

« Lorsqu’on évalue le dividende démographique d’un pays, il faut tenir compte non seulement de sa taille, mais aussi de sa qualité. La taille est importante, mais ce qui l’est encore plus, ce sont les ressources en talents. Près de 900 millions des 1,4 milliard de Chinois sont en âge de travailler et ont reçu en moyenne 10,9 années d’éducation », a déclaré Wang Wenbin.

Cette déclaration reflète l’insécurité de la Chine. Il est établi que la principale raison pour laquelle l’économie chinoise a prospéré au cours des dernières décennies est l’abondance d’une main-d’œuvre bon marché et forcée, et non la « qualité » et le haut niveau de compétence de son dividende démographique, a rapporté Red Lantern Analytica.

À titre de comparaison, de nombreux cerveaux indiens de haut niveau dirigent actuellement des entreprises figurant au classement Fortune 500.

Parmi les plus grands PDG d’origine indienne, citons Laxman Narasimhan, PDG de Starbucks, Sundar Pichai, PDG de Google et d’Alphabet, Shantanu Narayen, PDG d’Adobe, etc.

En ce qui concerne la qualité de la main-d’œuvre, les produits « made in China » sont tristement célèbres pour leur qualité médiocre et bon marché dans le monde entier, a rapporté Red Lantern Analytica.

Bien que le parti communiste chinois puisse prétendre le contraire, il existe des preuves que la mauvaise éthique commerciale, la corruption, le manque de respect pour le bien-être des citoyens et une classe d’élite autocratique et puissante en Chine sont devenus la cause première de la baisse de la qualité de leurs produits et de leurs services.

Un rapport publié dans le New York Times montre que la corruption et le mensonge sont devenus endémiques au sein de la classe professionnelle chinoise.

Il y est question de « pratiques malhonnêtes qui imprègnent la société, notamment les étudiants qui trichent aux examens d’entrée à l’université, les universitaires qui promeuvent des recherches fausses ou non originales, et les entreprises laitières qui vendent du lait empoisonné aux nourrissons ».

Cela fait désormais partie de leur culture. Lors de la pandémie de COVID-19, la Chine a été critiquée pour avoir fourni des kits d’EPI de mauvaise qualité aux pays touchés par le COVID dans le monde entier.

Il est totalement hypocrite de la part du PCC de parler du dividende démographique de l’Inde et des aspects de la « qualité » alors que la Chine est confrontée à de nombreux problèmes graves liés à la condition de sa population active, a déclaré Red Lantern Analytica.

[…]

Pour lire l’article dans sa forme originale

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Éclipse à l’ère des outrages numériques

Comme beaucoup, j’ai été choqué de la décision de fermer certaines écoles en raison de l’éclipse qui a lieu aujourd’hui, et comme beaucoup, j’ai trouvé

  • Nouvelles semblables