• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le Royaume-Uni abandonne les masques pour les voyages aériens alors que le Canada maintient toutes ses restrictions

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Elie Cantin-Nantel

Les principales compagnies aériennes britanniques et le plus grand aéroport de Londres ont choisi de ne plus exiger le port du masque, deux jours avant que le gouvernement britannique ne lève toutes les restrictions encore en vigueur sur les voyages internationaux.

Le gouvernement de Boris Johnson a annoncé cette semaine que les restrictions pandémiques imposées aux passagers des compagnies aériennes internationales prendraient fin le 18 mars. Cette décision contraste fortement avec celle du Canada, où le gouvernement libéral de M. Trudeau a choisi de maintenir l’obligation de porter un masque et de se faire vacciner, et ce sans aucune perspective de fin.

La compagnie aérienne britannique à bas prix Jet 2 a été la première à abandonner son obligation de porter un masque sur les vols à destination et en provenance d’Angleterre et d’Irlande du Nord. La compagnie aérienne de loisirs TUI a suivi le mouvement et a supprimé l’obligation de porter un masque sur les vols au départ et à destination de ces deux régions.

La compagnie nationale britannique British Airways avait annoncé son intention de mettre fin à sa politique de port obligatoire du masque le 16 mars, à l’exception des vols au départ et à destination de territoires où le port du masque est légalement obligatoire.

Toutefois, on rapporte maintenant que la compagnie aérienne a reporté l’entrée en vigueur de sa nouvelle politique.

L’autre grande compagnie aérienne du Royaume-Uni, Virgin Atlantic, assouplit également ses exigences en matière de masque.

Le transporteur a déclaré dans un tweet qu’il estime que “les clients devraient avoir le choix personnel” lorsqu’il s’agit de porter un masque.

L’aéroport d’Heathrow, le plus grand du pays, lève également l’obligation pour les visiteurs de porter un masque. Sa directrice de l’exploitation, Emma Gilthorpe, s’est dite satisfaite de cette décision.

“Bien que nous recommandions toujours le port du masque”, a déclaré Mme Gilthorpe, “nous pouvons être sûrs que les investissements que nous avons réalisés dans les mesures de sécurité Covid – dont certaines ne sont pas toujours visibles – combinés à la protection fantastique fournie par le vaccin continueront à assurer la sécurité des voyageurs.”

Pendant ce temps, les masques et les vaccins obligatoires pour les voyages aériens restent en place au Canada, sans fin en vue. Ceci en dépit du fait que le Canada a un taux de vaccination plus élevé que le Royaume-Uni.

Le gouvernement Trudeau annoncera jeudi son intention de lever les exigences relatives aux tests avant le départ le 1er avril, mais uniquement pour les personnes vaccinées.

Les personnes souhaitant entrer au Canada doivent actuellement présenter un résultat négatif au test antigénique effectué la veille, ou un résultat négatif au test PCR effectué dans les dernières 72 heures.

Si le gouvernement canadien prévoit d’assouplir les exigences en matière de dépistage, des sources indiquent qu’il maintiendra d’autres mesures telles que l’application ArriveCan et les tests PCR aléatoires dans les aéroports canadiens.

Les tests PCR effectués par le gouvernement dans les aéroports canadiens auraient coûté plus d’un milliard de dollars aux contribuables.

Selon certaines sources, M. Trudeau prévoit de maintenir ses mandats relatifs aux masques et aux vaccins, que d’aucuns ont qualifiés de “diviseurs” et de “non scientifiques”.

Les députés du Parti conservateur ont imposé un vote à la Chambre des communes le 14 février, exigeant que le gouvernement présente un plan pour lever tous les mandats et restrictions fédéraux.

La motion a été rejetée par les libéraux avec le soutien du NPD.

Le Premier ministre Boris Johnson a également levé toutes les restrictions liées au COVID-19 en Angleterre le 21 février, y compris les exigences d’isolement obligatoire.

Au Canada, les personnes non vaccinées ne sont toujours pas autorisées à monter à bord des vols intérieurs ou des trains.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC