• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les Canadiens considèrent que Trudeau est le leader fédéral le plus déconnecté de la réalité

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Cosmin Dzsurdzsa

Un nouveau sondage publié par Léger avant le débat des chefs fédéraux de langue anglaise de jeudi a révélé que les Canadiens estiment que le chef du Parti libéral, Justin Trudeau, est le plus déconnecté des réalités quotidiennes auxquelles ils sont confrontés.

Le sondage en ligne, qui a été commandé par Postmedia, a été réalisé auprès de 3 002 résidents canadiens âgés de plus de 18 ans entre le 3 septembre 2021 et le 6 septembre 2021. Un sondage similaire utilisant un échantillon aléatoire aurait une marge d’erreur de ±1,8 %, 19 fois sur 20.

Lorsqu’on a demandé aux répondants du sondage d’évaluer les caractéristiques les plus décevantes de chaque chef fédéral, on a constaté que Trudeau était celui qui comprenait le moins les difficultés des Canadiens.

Dans le sondage, 24 % des personnes ont déclaré que le chef libéral ne comprenait pas “ce à quoi les Canadiens ordinaires sont confrontés”. Entre-temps, seulement 16 % ont dit la même chose du chef du Parti conservateur, Erin O’Toole, tandis que le chef du NPD, Jagmeet Singh, a obtenu 10 % dans cette catégorie et le chef du Bloc québécois, François Yves-Blanchet, 9 %.

De plus, à la question de savoir si Trudeau était “déconnecté” des préoccupations des électeurs, 30 % des Canadiens ont répondu par l’affirmative. Sur cette question, O’Toole a obtenu 15 %, Singh a reçu 8 % et Yves-Blanchet a reçu 7 %.

“Si vous repensez à 2015, il s’est vraiment connecté. C’est l’une des choses dont les gens ont beaucoup parlé, c’est qu’il s’est vraiment connecté avec le Canadien moyen sur ces questions majeures”, a déclaré le directeur général de Léger, Andrew Enns, à Postmedia.

“C’est un peu un drapeau qui explique pourquoi cette campagne libérale ne décolle pas vraiment au degré qu’ils pensaient peut-être.”

Selon le dernier sondage sur les intentions de vote, les conservateurs ont une légère avance sur les libéraux. Un récent sondage Nanos a révélé que 32,6 % des Canadiens ont déclaré qu’ils voteraient pour un candidat conservateur si une élection avait lieu aujourd’hui.

Entre-temps, seulement 30,6 % des Canadiens ont dit qu’ils voteraient pour un candidat libéral dans leur circonscription.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC