• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les contribuables paient la facture d’hôtel des personnes qui traversent illégalement la route de Roxham

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Cosmin Dzsurdzsa

Les Canadiens paient désormais littéralement le prix de la politique d’ouverture des frontières du Premier ministre Justin Trudeau, puisque les contribuables sont contraints de payer les séjours en quarantaine dans les hôtels des migrants illégaux non vaccinés qui entrent illégalement au Canada par le chemin Roxham.

Selon la sous-ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration, Catrina Tapley, les migrants et les demandeurs d’asile qui ne sont pas vaccinés et qui n’ont pas de plan de quarantaine seront hébergés gratuitement par le gouvernement dans des chambres désignées.

Mme Tapley a révélé la politique du gouvernement libéral lors d’une réunion du comité de l’immigration de la Chambre des communes, le 3 mars 2022.

“Tout d’abord, ceux qui sont vaccinés ou qui ont un plan clair de quarantaine sont traités et sont en route. Pour ceux qui ne sont pas vaccinés et qui n’ont pas de plan de quarantaine, nous avons des chambres dans des hôtels, où nous les plaçons jusqu’à ce que leur période de quarantaine soit terminée et qu’ils puissent s’installer dans d’autres systèmes de logement social”, a déclaré Tapley. “Non, nous ne faisons pas payer les gens pour le temps passé à l’hôtel”.

“Pour clarifier, parce que je suis également hors du temps, le gouvernement du Canada paie les chambres d’hôtel pour les demandeurs d’asile en attente qui ne sont pas vaccinés ?” a demandé le député conservateur Garnett Genuis.

“Vous avez raison”, a répondu Tapley.

La période de quarantaine pour les voyageurs non vaccinés autorisés à entrer au Canada est actuellement de 14 jours.

Comme l’a rapporté en exclusivité True North en décembre, l’Agence des services frontaliers du Canada a confirmé que des migrants illégaux non vaccinés étaient autorisés à franchir le poste frontalier non autorisé après que M. Trudeau eut rouvert le chemin Roxham le 22 novembre 2021.

Bien que les migrants non vaccinés puissent entrer librement au Canada, les citoyens canadiens non vaccinés ne peuvent pas monter à bord d’un avion ou d’un train pour voyager à l’intérieur du pays ou à l’étranger.

En décembre 2021, 2 800 migrants illégaux sont entrés dans le pays par ce poste frontière controversé. En comparaison, 96 personnes seulement ont traversé illégalement le chemin Roxham en octobre 2021, avant que M. Trudeau n’annonce la réouverture de la frontière.

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a également critiqué le gouvernement Trudeau pour ne pas avoir levé les exigences de visa pour les réfugiés ukrainiens tout en permettant aux migrants illégaux d’entrer au Canada sans visa.

“Le gouvernement doit reconnaître que les Ukrainiens en quête de sécurité n’ont pas des mois à perdre. Il est urgent d’agir”, a déclaré M. Blanchet à la Chambre des communes le 28 février.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC