• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Les prix des maisons au Canada ont continué d’augmenter en septembre

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Jonathan Bradley

Les ventes de maisons au Canada ont augmenté de 0,9 % entre août et septembre 2021, selon l’Association canadienne de l’immeuble (ACI).

Ce changement a marqué la première augmentation d’un mois à l’autre depuis mars.

Le président de l’ACI, Cliff Stevenson, a déclaré dans un communiqué de presse qu’il s’agissait du deuxième chiffre de ventes le plus élevé jamais enregistré en septembre, et ce, par une marge considérable.

“Septembre a fourni un autre mois de preuves, provenant de partout au Canada, que les conditions du marché de l’habitation se stabilisent près des niveaux actuels “, a déclaré M. Stevenson.

“D’une certaine façon, c’est un soulagement compte tenu de la volatilité de la dernière année et demie, mais le problème est que les conditions de l’offre et de la demande se stabilisent à un endroit qui réjouit très peu de gens.”

Le nombre réel de transactions en septembre était en baisse de 17,5 % sur une base annuelle, le record pour ce mois ayant été établi l’année dernière.

Le nombre de maisons nouvellement inscrites a diminué de 1,6 % en septembre par rapport à août, les gains enregistrés dans certaines régions du Québec ayant été annulés par des baisses dans le Lower Mainland, en Colombie-Britannique, dans la région du Grand Toronto (RGT) et à Calgary.

Le prix moyen des maisons à l’échelle nationale était de 686 650 $ en septembre, en hausse de 13,9 % par rapport au même mois l’an dernier. Les ventes dans le Grand Vancouver et la RGT ont influencé le prix moyen national des maisons, mais le fait de les exclure du calcul réduit la moyenne de 146 000 $.

Alors que les prix des maisons continuent d’augmenter dans les centres urbains, le Canada atlantique est devenu une destination populaire pour les Canadiens pendant le COVID-19. La Banque royale du Canada a déclaré que la migration nette vers le Canada atlantique était plus élevée au cours des premier et deuxième trimestres de 2021 qu’en 2019 et 2020 combinés.

Au cours de l’élection canadienne de 2021, les libéraux ont promis de construire et de revitaliser 250 000 logements supplémentaires sur quatre ans pour résoudre les problèmes d’offre, ce qui, selon les libéraux, entraînerait une baisse des prix.

Alors que les Canadiens luttent contre un coût de la vie plus élevé, l’idée impopulaire d’une taxe sur les ventes de maisons est devenue un enjeu pendant l’élection. Le chef libéral Justin Trudeau a déclaré tout au long de l’élection que son gouvernement ne mettrait pas en œuvre une taxe sur les ventes de maisons, mais les conservateurs ont affirmé qu’on ne pouvait pas lui faire confiance.

Le candidat libéral pour le sud-ouest du Nouveau-Brunswick, Jason Hickey, a admis que le parti pourrait taxer les ventes à domicile si Trudeau est réélu.

“Mais bien sûr, toute personne qui vend sa résidence principale, si vous faites de l’argent là-dessus, malheureusement vous devrez payer une taxe sur cela”, a déclaré Hickey dans une vidéo publiée par les conservateurs. “Je ne serais pas d’accord avec ça non plus, mais c’est ce que nous devons faire”.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC