• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

L’industrie du tourisme dénonce les hôtels de quarantaine et la fermeture des frontières

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La directrice de l’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) affirme que les hôtels de quarantaine et les restrictions de voyage du gouvernement Trudeau ne sont ni justes ni efficaces.

S’exprimant lors d’une conférence de l’industrie du tourisme, Beth Potter, PDG de l’AITC, a déclaré que les restrictions sur les voyages écrasent leur industrie, alors que les Canadiens ne sont pas mieux protégés contre le COVID-19.

“Les pays du monde entier ont modifié leur approche de la quarantaine en utilisant des données fondées sur des preuves qui soutiennent la réduction de la quarantaine et un régime de tests accru comme moyen plus efficace de protéger les populations”, a-t-elle déclaré.

“Nous pensons que le Canada doit repenser les règles de quarantaine et investir dans le dépistage rapide et la recherche des contacts.”

En plus des 14 jours d’isolement, les personnes entrant au Canada sont également obligées de payer jusqu’à 2 000 dollars par personne pour séjourner dans des hôtels approuvés par le gouvernement. Le coût immense et les histoires d’horreur concernant les hôtels ont découragé de nombreux voyageurs potentiels.

Selon M. Potter, il existe de bien meilleures façons de s’assurer que les voyageurs ne propagent pas le coronavirus. De nombreux pays ont déjà rouvert leurs portes aux touristes étrangers.

L’industrie du tourisme est parmi les plus durement touchées par la pandémie. En 2019, le tourisme a rapporté 104,9 milliards de dollars et a été le principal employeur des jeunes Canadiens. Les travailleurs du secteur du tourisme sont deux fois plus susceptibles d’être au chômage en 2021.

M. Potter affirme également que les limites imposées aux voyages interprovinciaux et internationaux durent depuis trop longtemps. L’AITC demande au gouvernement Trudeau de fixer une date provisoire pour la réouverture de la frontière canado-américaine.

“Les intervenants du secteur du tourisme ont un engagement commun à l’égard de la sécurité des Canadiens. Nous demandons au gouvernement fédéral un plan ou des conditions pour la réouverture des frontières interprovinciales et internationales. Il est important pour nos membres d’avoir le temps de planifier, de se préparer à la réouverture, d’accélérer les opérations, de réembaucher du personnel et de communiquer avec leurs clients.”

“L’incertitude n’est pas un plan qui assure une reprise réussie”.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC