• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Pierre Poilievre propose d’interdire le pétrole étranger d’ici cinq ans

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Andrew Lawton

Le candidat à la direction du Parti conservateur, Pierre Poilievre, affirme qu’il mettra fin aux importations de pétrole étranger d’ici cinq ans s’il devient premier ministre.

Lors d’un arrêt de campagne à Saint John, au Nouveau-Brunswick, vendredi, Poilievre s’est engagé à augmenter la production pétrolière canadienne afin de réduire la dépendance au pétrole importé.

“Justin Trudeau soutient le pétrole – tant que c’est du pétrole étranger”, a déclaré M. Poilievre. “Chaque fois qu’il tue un projet énergétique canadien, les dictateurs étrangers comme Poutine font une danse de la victoire, parce qu’ils vont pouvoir dominer le marché mondial.”

Le plan de M. Poilievre permettrait de doubler la production pétrolière de Terre-Neuve et de soutenir des projets visant à acheminer le pétrole de l’Ouest vers les marchés de l’Est du Canada, que ce soit par pipeline ou par chemin de fer.

M. Poilievre a déclaré que l’importation de pétrole en provenance de “dictatures polluantes” est mauvaise pour l’environnement, l’économie et la sécurité du Canada.

“La réalité, c’est que soit nous le fabriquons nous-mêmes, soit nous payons de sales dictateurs pour le faire à notre place “, a-t-il dit. “Acheter du pétrole à l’étranger à des dictatures polluantes est terrible pour notre environnement. Il exporte nos emplois, notre argent et notre pollution vers des pays aux normes écologiques médiocres. Au lieu de cela, ramenons les emplois, l’argent et les affaires au pays dans le secteur énergétique le plus respectueux de l’environnement au monde, ici au Canada.”

Bien que le Canada possède les troisièmes plus grandes réserves de pétrole au monde, le transport du pétrole d’ouest en est reste difficile avec les infrastructures existantes. En 2019, plus de la moitié du pétrole utilisé au Québec et au Canada atlantique provenait d’outre-mer, notamment d’Arabie saoudite et de Russie.

Le Canada a importé pour 18,9 milliards de dollars de pétrole en 2019. En 2020, a noté M. Poilievre, le Canada a importé 73 000 barils de pétrole par jour de l’Arabie saoudite seulement.

“Les consommateurs sauront que lorsqu’ils font le plein de leur réservoir, ils fournissent des chèques de paie aux Canadiens, et non de l’argent pour des despotes”, a déclaré Poilievre. “Les Canadiens reprendront le contrôle de leur vie dans le pays le plus libre de la planète”.

M. Poilievre est l’un des 10 candidats à la direction du Parti conservateur, dont l’ancien premier ministre du Québec, Jean Charest, le maire de Brampton, Patrick Brown, et la députée conservatrice Leslyn Lewis.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC