• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Radio-Canada publie un article élogieux sur un entrepreneur ayant agressé une journaliste conservatrice

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Radio-Canada affirme qu’elle n’était pas au courant de l’agression d’une journaliste par un homme d’Edmonton avant de publier un reportage sur l’entreprise de cet homme plus tôt cette semaine.

Le reportage de Radio-Canada, publié le 13 mars et traduit en anglais le 14 mars pour CBC News, portait essentiellement sur l’entreprise de fabrication de guitares d’un certain Dion James.

James, qui est également connu sous ses pseudonymes Dion Bews et James Dion Bews, a été impliqué dans une poursuite pour voies de fait après avoir attaqué la journaliste de Rebel News Sheila Gunn Reid lors d’une marche des femmes le 21 janvier 2017 à Edmonton, en Alberta.

Selon une décision de justice de 2018 sur la question, James a plaidé coupable à l’époque d’avoir sciemment proféré une menace de causer des dommages à la propriété et a été condamné à effectuer 30 heures de travaux communautaires.

“Chercher à restreindre le droit des médias de faire des reportages et d’émettre des opinions sur l’événement, comme l’a fait le défendeur Bews en l’espèce, était inacceptable et son recours à la violence physique à l’encontre d’un membre des médias se qualifie de “conduite autoritaire, malveillante,arbitraire ou hautement répréhensible qui s’écarte à un degré marqué des normes ordinaires de comportement décent””, a écrit le juge en chef G.W. Sharek.

James a également dû verser à Gunn Reid un total de 3 500 $ en dommages-intérêts personnels et punitifs à la suite de l’incident.

Mme Gunn Reid a déclaré à True North qu’elle n’était pas surprise par le rapport sur son agresseur et que la CBC avait l’habitude de maltraiter les femmes conservatrices.

“Je ne peux que spéculer sur la raison pour laquelle Radio-Canada a choisi de présenter cet individu comme une sorte de réussite entrepreneuriale pendant la pandémie, alors qu’il y a d’autres entrepreneurs moins violents qu’ils auraient pu mettre en valeur avec leur publicité bon marché déguisée en nouvelles. Mais au bout du compte, on en revient à la politique. Je n’ai pas le bon type de politique. Bews en a une bonne. C’est un homme féministe de gauche”, a déclaré Gunn Reid.

“J’ai été vilipendée par les médias grand public qui m’ont accusée d’être en quelque sorte l’instigatrice de mon agression par Bews à l’époque, et Bews est maintenant soutenu par le même radiodiffuseur d’État qui avait une salle de crise pour traiter les problèmes de Jian Ghomeshi avec les femmes. Compte tenu de la façon dont la SRC a traité les femmes conservatrices, de Sarah Palin à Leslyn Lewis, je ne suis pas du tout surprise par l’article de la SRC qui se terminait par une citation de Bews : ” C’est la meilleure vie que j’aurais pu imaginer “.

True North a contacté Radio-Canada pour obtenir des commentaires et a été informé que l’auteur de l’article, Axel Tardieu, et le rédacteur en chef supervisant l’article n’étaient pas au courant du lien avant que l’article ne soit imprimé.

“Bien que nous puissions confirmer que Dion Bews est le même individu que Dion James, nous n’étions pas au courant au moment où nous avons fait l’article sur lui”, a déclaré Chuck Thompson, chef des affaires publiques de CBC.

“Pour la petite histoire, un de nos collègues de Radio-Canada, Axel Tardieu, à Edmonton, écoutait un podcast qui parlait de ventes record de guitares dans la pandémie, et s’est alors demandé s’il y avait un artisan de la guitare en Alberta. Quelques recherches l’ont conduit à Dion James et Axel a pensé que cela ferait une belle histoire”.

Selon Thompson, d’autres fabricants de guitares connaissaient également l’individu en question par ses pseudonymes et non son vrai nom.

“CBC / Radio-Canada prend très au sérieux le problème permanent du harcèlement et de la violence envers les journalistes et nous faisons tout notre possible pour assurer la sécurité des nôtres”, a écrit Thompson.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC