Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
  • partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Scandale : le Qatar bannit la bière pour le Mondial !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Les organisateurs de la Coupe du monde interdiront la vente de toute bière avec alcool dans les huit stades utilisés pour le tournoi de soccer, a déclaré à l’Associated Press une personne au courant de la décision.

Cette décision intervient deux jours seulement avant le début des matchs au Qatar et 12 ans après que le pays ait accepté pour la première fois de respecter les partenaires commerciaux de la FIFA.

La bière non alcoolisée sera toujours disponible pour les fans lors des 64 matches, a précisé la personne.

Cette personne s’est exprimée sous couvert d’anonymat, car les organisateurs n’ont pas encore annoncé cette décision.

Du champagne, du vin, du whisky et d’autres alcools devraient encore être servis dans les zones d’accueil des stades. En dehors de ces lieux, la bière est normalement le seul alcool vendu aux détenteurs de billets ordinaires.

Ronan Evain, directeur exécutif du groupe de supporters Football Supporters Europe, a qualifié la décision d’interdire la vente de bière dans les stades d’ »extrêmement inquiétante ».

« Pour de nombreux fans, qu’ils ne boivent pas d’alcool ou qu’ils soient habitués à des politiques de stade sèches à la maison, c’est un détail. Cela ne changera pas leur tournoi », a écrit Evain sur Twitter. « Mais à 48 (heures) de la fin, nous sommes clairement entrés dans un territoire dangereux – où les ‘assurances’ n’ont plus d’importance. »

Si une décision aussi soudaine peut sembler extrême en Occident, le Qatar est une autocratie gouvernée par un émir héréditaire, qui a un droit de regard absolu sur toutes les décisions gouvernementales.

Le Qatar, pays arabe du golfe riche en énergie, suit une forme ultraconservatrice de l’islam connue sous le nom de wahhabisme, comme l’Arabie saoudite voisine. Toutefois, la vente d’alcool est autorisée dans les bars des hôtels depuis des années.

Le gouvernement du Qatar et son Comité suprême pour la livraison et l’héritage n’ont pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Le tournoi a déjà vu le Qatar changer la date du match d’ouverture quelques semaines seulement avant le début de la Coupe du monde.

La société mère de Budweiser, AB InBev, paie des dizaines de millions de dollars à chaque Coupe du monde pour les droits exclusifs de vente de bière et a déjà expédié la majorité de son stock de Grande-Bretagne au Qatar dans l’espoir de vendre son produit à des millions de fans. Le partenariat entre la société et la FIFA a débuté lors du tournoi de 1986 et des négociations sont en cours pour renouveler l’accord pour la prochaine Coupe du monde en Amérique du Nord.

Lorsque le Qatar a lancé sa candidature à l’organisation de la Coupe du monde, le pays a accepté les exigences de la FIFA concernant la vente d’alcool dans les stades, et à nouveau lors de la signature des contrats après avoir remporté le vote en 2010.

Lors de la Coupe du monde de 2014 au Brésil, le pays hôte a été contraint de modifier une loi pour autoriser la vente d’alcool dans les stades.

L’accord d’AB InBev avec la FIFA a été renouvelé en 2011 – après que le Qatar a été choisi comme hôte – dans le cadre d’un forfait de deux tournois jusqu’en 2022. Cependant, le brasseur basé en Belgique a été confronté à l’incertitude ces derniers mois sur les détails exacts des endroits où il peut servir et vendre de la bière au Qatar.

Un accord a été annoncé en septembre pour que de la bière avec alcool soit vendue dans le périmètre des stades avant et après les matchs. Seule la Bud Zero sans alcool serait vendue dans les halls des stades pour que les supporters puissent la boire dans leur siège dans des gobelets de la marque.

Le week-end dernier, AB InBev a été surpris par la nouvelle politique des organisateurs qataris, qui ont insisté pour déplacer les stands de bière vers des endroits moins visibles du périmètre.

La Budweiser devait également être vendue le soir uniquement dans la zone officielle des supporters de la FIFA, dans le centre du parc Al Bidda, où jusqu’à 40 000 fans peuvent se rassembler pour regarder les matchs sur des écrans géants. Le prix a été confirmé à 14 dollars pour une bière.

Ab InBev n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

La société sera installée dans un hôtel haut de gamme dans le quartier de West Bay à Doha et disposera de sa propre boîte de nuit pour le tournoi.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Jacques Bref

Les Québécois appuient GNL-Québec

Malgré une campagne de propagande sans limites contre le projet GNL Québec, un sondage révèle que 53% des Québécois sont encore en faveur du projet.