• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Sondage | La majorité des Canadiens en désaccord avec l’augmentation de la taxe carbone

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La majorité des Canadiens s’oppose au projet du gouvernement Trudeau d’augmenter la taxe sur le carbone chaque année, surtout lorsqu’ils sont informés de ce que cela leur coûtera.

Selon un nouveau sondage réalisé par le groupe de réflexion politique SecondStreet.org, 52 % des Canadiens s’opposent au projet de taxe sur le carbone du gouvernement Trudeau, et seulement 32 % le soutiennent.

Le nombre de ceux qui s’opposent à la taxe sur le carbone passe à 68 % lorsqu’ils sont informés du coût réel de la taxe, par exemple un supplément estimé à 20 $ pour un plein d’essence.

“Les données suggèrent que les Canadiens ne sont pas d’accord avec l’idée d’augmenter la taxe sur le carbone chaque année pendant neuf ans”, a déclaré Colin Craig, président de SecondStreet.org.

“L’opposition grandit lorsque les gens comprennent que la taxe sur le carbone signifiera 20 dollars de plus pour faire le plein d’essence de leur voiture ou des centaines de dollars de plus chaque année pour chauffer leur maison.”

SecondStreet.org estime également que la taxe sur le carbone coûtera en moyenne 700 dollars de plus aux ménages pour le chauffage domestique.

À la question de savoir si la taxe sur le carbone nuira aux entreprises, 49 % des répondants sont certains que les entreprises seront touchées, tandis que 36 % disent qu’elles supporteront les augmentations.

En décembre, M. Trudeau a annoncé que la taxe sur le carbone augmenterait de 15 $ par année jusqu’à ce qu’elle atteigne 170 $ la tonne de papier en 2030. Les représentants du gouvernement avaient auparavant affirmé que la taxe sur le carbone n’augmenterait pas après 2022.

“Les Canadiens s’inquiètent de l’impact que les augmentations de la taxe sur le carbone auront sur les entreprises”, a déclaré M. Craig.

“Notre économie est assez fragile en ce moment. Les recherches suggèrent que l’augmentation de la taxe nuira aux entreprises et coûtera des milliers d’emplois à notre pays. Les données suggèrent que les Canadiens sont intéressés par des idées alternatives pour réduire les émissions qui ne sont pas aussi punitives.”

La semaine dernière, la Cour suprême du Canada a jugé que la taxe sur le carbone de Trudeau était constitutionnelle, décidant que le changement climatique était une urgence nationale qui justifiait une action fédérale agressive.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC