• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Sondage: La majorité des Canadiens favorable au définancement de Radio-Canada/CBC

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Jonathan Bradley

Selon un nouveau sondage, la plupart des Canadiens seraient prêts à soutenir les conservateurs s’ils définançaient entièrement la CBC.

Les résultats d’un sondage publié par l’Institut Angus Reid la semaine dernière suggèrent que 64 % des Canadiens envisageraient de voter pour les conservateurs s’ils promettaient de désengager le radiodiffuseur public.

La position proposée aux répondants était la suivante : “les conservateurs conserveraient mon soutien/intérêt s’ils adoptaient : Le définancement complet de la CBC.”

Le sondage a révélé que le soutien le plus important pour le déblocage de la SRC provenait des électeurs du Parti populaire, avec 98% en faveur de cette politique. En comparaison, 84 % des électeurs conservateurs étaient favorables à un définancement complet du radiodiffuseur public.

Les résultats montrent également que 71 % des ” autres ” appuient la politique, suivis par 50 % des électeurs du Bloc québécois, 37 % des Verts, 34 % des Libéraux et 31 % des Néo-démocrates.

Les candidats à la direction du Parti conservateur du Canada (PCC), Pierre Poilievre et Roman Baber, ont promis de définancer la SRC s’ils sont élus au poste de premier ministre. Aucun des autres candidats ne s’est prononcé contre cette position.

La CBC a reçu environ 1,4 milliard de dollars de financement du gouvernement canadien en 2021, ce qui représente 70 % de ses revenus. Le Premier ministre Justin Trudeau a également promis lors de l’élection de 2021 d’augmenter le financement du radiodiffuseur public de 400 millions de dollars au cours des quatre prochaines années afin de le rendre moins dépendant de la publicité.

“CBC/Radio-Canada est une institution canadienne fondamentale”, indique le programme libéral de 2021. “La diminution des revenus publicitaires pour tous les radiodiffuseurs met le radiodiffuseur public du Canada sous une pression croissante.”

Le soutien en faveur du désengagement de CBC/Radio-Canada fait suite à un autre sondage réalisé le mois dernier qui montre que les Canadiens perdent confiance dans les médias traditionnels. Selon le sondage Proof Strategies CanTrust Index, 35 % des Canadiens ont déclaré faire confiance aux médias traditionnels, contre 38 % l’année dernière. La CBC est l’un des nombreux médias dont le score est inférieur à 50 % en ce qui concerne la confiance.

La Fédération canadienne des contribuables (FCC) a lancé en février une pétition demandant à M. Trudeau de mettre fin au financement d’un milliard de dollars par an de la CBC et de supprimer le plan de sauvetage des médias de 600 millions de dollars.

“Nous avons lancé cette pétition parce que les Canadiens devraient décider des organes de presse qu’ils préfèrent et les soutenir financièrement s’ils choisissent de le faire”, a déclaré Kris Sims, directeur de la CTF en Colombie-Britannique. “Ils ne devraient pas être obligés de payer pour cela par le biais du gouvernement”.

Mme Sims a déclaré qu’elle a travaillé dans des salles de presse tout au long de sa vie et que si le gouvernement rembourse les chèques de paie des journalistes, cela “donne une impression de partialité”. Elle a ajouté que les subventions aux médias ne sont “pas équitables pour le contribuable et ce n’est pas bon pour le journaliste”.

La pétition a reçu 52 000 signatures une semaine après son lancement.

“Pour moi, cela montre vraiment un signal fort qu’il y a beaucoup de contribuables canadiens qui sont profondément préoccupés par la quantité d’argent que le gouvernement envoie à la CBC chaque année”, a déclaré Franco Terrazzano, directeur fédéral de la FCE, sur “The Andrew Lawton Show” sur True North.

Le sondage Angus Reid a été réalisé auprès d’un échantillon de 3 086 Canadiens en ligne.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC