• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Succès du film Super Mario Bros : le refus du wokisme rapporte gros

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Meilleur démarrage au cinéma pour un film d’animation, et plus de 500 millions de dollars de recettes depuis Pâques : le film Super Mario Bros remporte un succès mérité. Un film léger et simple qui offre aux spectateurs ce qu’ils veulent : un film sans côté moralisateur et « éducatif ». Comment expliquer un tel succès, et comment expliquer les échecs d’autres films au contenu bienpensant? Analyse.

C’est le grand succès de l’année 2023 : Super Mario Bros le film regroupe les personnages de notre enfance. Cet univers né chez Nintendo au Japon a depuis bientôt 40 ans produit quantité succès de jeux vidéos, de produits dérivés, mais aussi un film dont nous avons déjà parlé ici, une série d’animation. Est-ce que justement le succès du film peut être attribuable au conservatisme relatif de Nintendo?

L’entreprise japonaise basée à Kyoto n’est pas reconnue pour adhérer aux dogmes du wokisme. Par exemple, lorsque des militants racialistes ont voulu interdire aux personnages blancs dans Animal crossing de porter des coupes de cheveux typiques des afro-américains, Nintendo a refusé en disant poliment que les joueurs avaient la liberté de faire ce qu’ils voulaient de leur jeu.

De son côté, Disney, entreprise rivale d’Universal (qui produisait Super Mario Bros), a connu plusieurs échecs ces dernières années avec des productions ambitieuses, mais plombées par le politiquement correct. Avec les films Strange world et Buzz Lightyear, pourtant dotés de budgets conséquents, Disney torpille ses films avec le wokisme. D’ailleurs, c’est l’année dernière que nous apprenions que la présidente de l’entreprise souhaitait des quotas de 50% issus de minorités ethniques ou sexuelles.

L’idée n’est pas de refuser totalement leur présence, mais de voir que certaines insertions sont inutiles au développement d’une bonne intrigue. C’est peut-être une des raisons du succès du film de Super Mario Bros. Car il n’a pas besoin de quotas pour raconter une histoire simple à des enfants et des adultes nostalgiques qui n’ont pas besoin d’être « éduqués » par le cinéma, la télévision, la musique ou les jeux vidéos.

D’ailleurs, le succès du plombier moustachu rappelle que l’un des grands succès après le pire de la pandémie a été la suite de Top Gun avec Tom Cruise. Bien sûr que Tom Cruise est un acteur apprécié et que le premier film était légendaire, mais est-ce possible justement que les gens veulent simplement se changer les idées en allant au cinéma? Ils n’ont pas à porter la lourdeur de la terre sur leurs épaules comme Atlas.

Comme mentionné dans d’autres textes d’opinion, les adultes n’ont pas besoin d’être « éduqués » lorsqu’ils regardent un film, une série. Pas plus que des associations ou des activistes ont ce « droit » d’imposer une rééducation idéologique à des gens considérés comme responsables de leurs actions. Oui, il y a de l’espoir pour l’avenir. Les gens savent qu’ils votent avec leur argent. Si les studios ne comprennent pas que nous ne voulons pas de leurs productions bienpensantes par les critiques négatives, l’argent lui fera un jour le poids face aux programmes de rééducation.

Disney n’apprécie pas ce rival qu’est Universal qui a l’ambition de développer au cinéma l’univers Nintendo. Avec raison. Beaucoup d’excellentes franchises de Nintendo n’ont jamais été adaptées au cinéma. Pensons seulement à Star Fox, Zelda, Metroid. Disney s’ils continuent sur cette pente glissante d’imposer du contenu woke contre le gré des spectateurs, ils n’auront qu’eux à blâmer.

Morale de l’histoire : allez voter avec votre argent! Allez voir les films qui se fichent du programme de rééducation politique, achetez les livres des auteurs conservateurs annulés par les libraires. Votre argent est un puissant moyen de pression pour l’avenir de notre société. Les altermondialistes disaient qu’acheter c’est voter. Ils ont raison là-dessus.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Éclipse à l’ère des outrages numériques

Comme beaucoup, j’ai été choqué de la décision de fermer certaines écoles en raison de l’éclipse qui a lieu aujourd’hui, et comme beaucoup, j’ai trouvé

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Anthony Tremblay