• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Trump déclare que les camionneurs canadiens “sont traqués comme des ennemis de leur propre gouvernement”

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Jonathan Bradley

L’ancien président américain Donald Trump s’est exprimé devant des milliers de conservateurs américains dimanche, affirmant que “soit vous êtes avec les camionneurs pacifiques, soit vous êtes avec les fascistes de gauche.”

Trump a fait ce commentaire lors de la Conférence d’action politique conservatrice (CPAC) à Conroe, au Texas, en soutien au convoi de camionneurs canadiens, affirmant qu'”une ligne a été franchie” lorsque le gouvernement Trudeau a réprimé les manifestations pacifiques.

Déclarant que les manifestations des camionneurs avaient été “violemment réprimées”, M. Trump a déclaré que la tyrannie observée au Canada ces dernières semaines devrait choquer les gens du monde entier.

M. Trump a rappelé aux participants américains que les avoirs des camionneurs étaient gelés, que les médias les traitaient de nazis et que les organisateurs étaient accusés de “crimes bidons”. Il a dit qu’il avait vu beaucoup de drapeaux canadiens et que les manifestants avaient été “faussement accusés de loyauté envers des puissances étrangères.”

Trump a déclaré que les camionneurs sont “traqués comme des ennemis de leur propre gouvernement et traités pire que des trafiquants de drogue et des meurtriers ou des violeurs.”

“Nous nous tenons aux côtés des camionneurs, et nous nous tenons aux côtés du peuple canadien dans sa noble quête pour reconquérir sa liberté”, a-t-il déclaré.

Trump a fait l’éloge des camionneurs non seulement pour leur lutte contre les mandats gouvernementaux au Canada, mais aussi pour leur défense de la liberté américaine.

“C’est vrai, les camionneurs canadiens – vous l’avez lu – qui résistent courageusement à ces mandats sans loi et font plus pour défendre la liberté américaine que nos propres dirigeants, et de loin, et nous voulons que ces grands camionneurs canadiens sachent que nous sommes avec eux jusqu’au bout”, a-t-il déclaré.

Il a ajouté que les camionneurs ont “vraiment montré quelque chose”.

Trump s’est exprimé en faveur du Freedom Convoy à plusieurs reprises. Le mouvement a également été salué par l’ancien premier fils des États-Unis, Donald Trump Jr, lorsqu’il était encore en route pour Ottawa.

“Lorsque nous repoussons la folie, nous pouvons gagner, et c’est ainsi que tout cela se termine”, a déclaré Trump Jr. “C’est une idée géniale”.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC