• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un candidat libéral admet que Trudeau pourrait envisager de taxer les ventes de maisons

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Jonathan Bradley

Le candidat libéral fédéral pour le Nouveau-Brunswick Sud-Ouest, Jason Hickey, a admis que le parti pourrait taxer les personnes qui vendent leur maison si Justin Trudeau est réélu le 20 septembre.

Jeudi, les conservateurs ont publié une vidéo de Hickey parlant d’une éventuelle taxe sur les ventes de maisons.

“Mais bien sûr, toute personne qui vend sa résidence principale, si vous faites de l’argent avec cela, malheureusement vous devrez payer une taxe sur cela”, a déclaré Hickey. “Je ne serais pas d’accord avec ça non plus, mais c’est ce que nous devons faire”.

Cependant, la boîte de presse du Parti libéral a publié un tweet avec une autre vidéo de Hickey, affirmant que les images que les conservateurs ont postées étaient trompeuses.

“Je ne pense pas que nous ayons l’intention de présenter cela – je ne pense pas que nous le fassions”, a déclaré Hickey dans le clip du Parti libéral.

Le Parti libéral a accusé la députée conservatrice Michelle Rempel Garner de mentir lorsqu’elle a partagé la vidéo des conservateurs. Mme Rempel a déclaré que le fait de la traiter de menteuse est une accusation grave.

“Votre message est diffamatoire et doit être retiré immédiatement”, a déclaré Rempel. “Sinon, vous allez recevoir un avis de diffamation sous peu”.

Les libéraux ont promis d’établir une taxe anti-flipping sur les propriétés résidentielles, exigeant que les gens y vivent pendant au moins un an. Les personnes qui connaissent des changements dans leur vie, comme une grossesse, un décès, un nouvel emploi ou un divorce, seront exemptées de cette taxe. Aucun taux n’a été précisé pour la taxe proposée.

En 2020, la Société canadienne d’hypothèques et de logement a consacré 250 000 $ à la recherche d’une taxe sur la valeur nette des maisons. Les organisateurs du projet assimilaient les propriétaires à des gagnants de loterie dont les résidences étaient des abris fiscaux. L’objectif du projet était d’identifier des solutions qui pourraient égaliser les chances entre les locataires et les propriétaires.

Le Premier ministre Justin Trudeau a déclaré lors d’une conférence de presse mardi que, s’il est réélu, il n’y aura pas de taxe sur les ventes de maisons.

“Nous ne ferons pas cela”, a déclaré M. Trudeau. “C’est quelque chose que nous ne sommes pas intéressés à faire”.

Hickey, les conservateurs et la boîte de presse libérale n’ont pas pu être joints pour d’autres commentaires à temps pour la publication.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC