• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un candidat libéral remporte la circonscription de Toronto malgré une accusation antérieure d’agression sexuelle

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Caitlin Rose Morgante

Le candidat libéral évincé Kevin Vuong a remporté la circonscription de Spadina-Fort York malgré une accusation antérieure d’agression sexuelle.

Vuong a obtenu 37,5% des voix, battant le NPD par une marge de 1,8%, selon les chiffres disponibles mardi matin.

Vuong fait l’objet d’un examen par les Forces armées canadiennes en tant que réserviste de la marine depuis 2015. Cet été, il est devenu le candidat libéral de la circonscription après que l’ancien député libéral Adam Vaughan a décidé de ne pas se représenter.

La nouvelle est tombée la semaine dernière que Vuong a été accusé d’agression sexuelle en 2019. Dans une déclaration faite jeudi au Toronto Star, Vuong a nié les allégations et a dit qu’il a “vigoureusement combattu” les accusations jusqu’à ce qu’elles soient abandonnées en 2019.

Lorsque l’histoire a émergé, les libéraux lui ont demandé de “mettre en pause” sa campagne avant de le retirer de la liste des candidats. Comme c’était après la date limite de retrait d’Élections Canada, Vuong est resté dans le bulletin de vote en tant que libéral.

“S’il est élu, il ne sera pas membre du caucus libéral”, ont déclaré les libéraux auparavant.

Lorsqu’on lui a demandé comment les libéraux n’avaient pas été mis au courant des allégations, Justin Trudeau, qui s’est autoproclamé ” féministe “, a éludé la question.

Depuis des années, Trudeau insiste sur le fait qu’il ne tolère pas le harcèlement sexuel, bien qu’il ait lui-même été accusé d’avoir tripoté une journaliste en 2000 lors d’un festival de musique.

M. Trudeau a déjà déclaré qu’il croyait que les femmes qui dénoncent des agressions sexuelles devaient être soutenues et crues.

“Lorsque les femmes s’expriment, il est de notre devoir de les écouter et de les croire”, a déclaré Trudeau en 2018. Il a également affirmé avoir été un allié et un “animateur masculin” dans un programme de sensibilisation pour les victimes d’agressions sexuelles à l’université.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC