• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un député libéral québécois critique Trudeau et défend le convoi pour la liberté

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Harrison Faulkner

Un député libéral s’élève contre les politiques de son propre gouvernement en matière de pandémie et contre la façon dont le Premier ministre Justin Trudeau a écarté les préoccupations du convoi Truckers for Freedom.

Lors d’une conférence de presse mardi, le député libéral de Louis-Hébert Joel Lightbound a déclaré que si les symboles haineux tels que les drapeaux nazis et confédérés n’ont pas leur place au Canada, les préoccupations du convoi de la liberté sont légitimes.

“J’ai suffisamment de respect pour mes concitoyens canadiens pour ne pas me lancer dans ces étiquettes faciles et absurdes”, a déclaré Lightbound, faisant référence à la façon dont le gouvernement Trudeau a dépeint l’ensemble du mouvement du convoi comme violent et raciste.

Lightbound a déclaré qu’il croit que son gouvernement a divisé les Canadiens au cours des derniers mois, en particulier sur le statut de la vaccination.

“Je ne peux m’empêcher de constater avec regret que tant le ton que les politiques de mon gouvernement ont changé radicalement à la veille et pendant la dernière campagne électorale”, a-t-il dit.

Le député québécois affirme que d’autres députés libéraux partagent son malaise quant à la façon dont le gouvernement Trudeau a divisé les Canadiens au cours des derniers mois.

M. Lightbound s’est également attaqué aux réponses des provinces en cas de pandémie. Citant l’impact des confinements sur la santé mentale et le bien-être économique des Canadiens, le député québécois a déclaré que les gouvernements n’ont pas réussi à expliquer aux Canadiens les avantages continus des confinements et d’autres mesures de santé publique.

“Certains semblent oublier que l’isolement est ressenti différemment. Ce n’est pas tout le monde qui peut encore gagner de l’argent en utilisant son MacBook lorsqu’il est au chalet. Certains souffrent en silence et ont l’impression de ne pas être entendus”, a-t-il ajouté.

Lightbound demande aux gouvernements du Canada une feuille de route claire sur le moment et la manière dont les restrictions peuvent être levées.

Lightbound a été élu pour la première fois en 2015 et a occupé des fonctions de secrétaire parlementaire au cours des deux derniers parlements. Il est actuellement le président du Comité de l’industrie et de la technologie de la Chambre des communes.

Le convoi Truckers for Freedom est entré dans son 17e jour et a recueilli plus de 6 millions de dollars américains sur GiveSendGo.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC