• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un groupe de contribuables exhorte les Albertains à voter pour l’abolition de la péréquation lors du référendum en octobre

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Caitlin Rose Morgante

Une nouvelle campagne de la Fédération canadienne des contribuables exhorte les Albertains à voter en faveur de l’abolition des paiements de péréquation aux provinces démunies, quelques semaines avant le référendum du 18 octobre en Alberta.

Les Albertains ont eu la vie dure au cours des six dernières années et nous en avons assez d’être traités comme la vache à lait du reste du Canada”, a déclaré Kevin Lacey, directeur de la FCE pour l’Alberta et responsable de la campagne “Fight Equalization”. “Voter oui au référendum d’octobre prochain est une excellente façon d’envoyer au gouvernement Trudeau le message que le statu quo en matière de péréquation doit disparaître. “

Depuis 1961, les Albertains ont versé 661 milliards de dollars de plus à Ottawa que ce qu’ils ont reçu en retour en dépenses. Ce montant englobe la péréquation, qui coûte aux contribuables albertains environ 3 milliards de dollars par an, soit plus de 600 dollars par Albertain.

Malgré cette importante contribution au Canada, le gouvernement a rendu le développement de l’économie albertaine extrêmement difficile en instaurant des politiques telles que la taxe sur le carbone, l’interdiction des pétroliers et la législation anti-pipeline.

Même si le secteur pétrolier et gazier a décliné, l’Alberta a dû assumer la responsabilité des fortunes économiques des autres provinces.

Le Québec reçoit plus de la moitié de tous les paiements de péréquation. Pourtant, le premier ministre François Legault s’est élevé contre le développement du secteur pétrolier et gazier de l’Alberta, le qualifiant d'”énergie sale” et affirmant qu'”il n’y a aucune acceptabilité sociale pour un oléoduc supplémentaire”.

La question référendaire demandera si l’article 36(2) de la Constitution canadienne, qui engage les paiements de péréquation, devrait “être retiré de la Constitution”.

Si les Albertains votent oui, la structure de péréquation ne changera pas, mais M. Kenney a déclaré que cela lui donnerait un levier pour tenter d’obtenir un soutien national pour un amendement constitutionnel.

“On ne devrait pas s’attendre à ce que les Albertains contribuent autant d’argent alors que les politiciens des autres provinces et d’Ottawa continuent de faire obstacle à notre développement”, a déclaré Lacey.

“Les Albertains savent que nous sommes lésés et voter en faveur du référendum sur la péréquation est une étape cruciale dans la lutte de l’Alberta pour l’équité.”

La campagne Combattre la péréquation comprendra des publicités, des panneaux de campagne et une présence numérique sur fightequalization.ca.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC