• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Une pétition pour la destitution de Legault dépasse 200 000 signatures

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Elie Cantin-Nantel

Une pétition en ligne demandant la destitution du premier ministre québécois François Legault a dépassé les 200 000 signatures.

Cette pétition s’inscrit dans un contexte de frustration croissante à l’égard de la ligne dure COVID-19 de François Legault, qui prévoit notamment une taxe sur les personnes non vaccinées.

La pétition publiée sur Change.org affirme que Legault doit être démis de ses fonctions parce qu’il a enfreint la Charte canadienne des droits et libertés pendant plus d’un an.

Elle ajoute que M. Legault agit de manière dictatoriale et a contraint les Québécois à suivre ses ordres en les privant de leurs droits. La pétition affirme également que M. Legault s’est opposé à ceux qui ne sont pas d’accord avec lui, voire les a opprimés.

Le Québec a été la première province canadienne à introduire un passeport vaccinal, qui interdit aux personnes non vaccinées l’accès à la plupart des entreprises et activités non essentielles. La pétition affirme que ce passeport a divisé la population de la province.

Le gouvernement Legault a également annoncé que le passeport vaccinal exigerait bientôt une troisième dose, ce qui signifie que les personnes qui n’ont pas reçu leur rappel perdront éventuellement l’accès aux milieux non essentiels couverts par le passeport.

Malgré un taux de vaccination parmi les plus élevés au monde, le Québec a actuellement les restrictions de confinement les plus strictes d’Amérique du Nord. Cela inclut la fermeture des restaurants, des gymnases, des lieux d’événements et des lieux de culte (sauf pour les funérailles) ainsi que l’interdiction des rassemblements privés à l’intérieur.

La province a également imposé à deux reprises un couvre-feu strict imposé par la police. Le plus récent, qui dure de 22 heures à 5 heures du matin, devrait prendre fin aujourd’hui.

M. Legault prévoit également de faire payer aux Québécois qui ont choisi de ne pas se faire vacciner contre le COVID-19 une taxe sanitaire “importante”, une mesure qui a suscité la condamnation et l’indignation dans tout le pays.

Change.org indique que si la pétition visant à destituer Legault atteint 200 000 signatures, elle deviendra l’une des pétitions les plus signées sur son site.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC