• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Biden envisage d’envoyer des milliers de migrants dans les États limitrophes du Canada

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Cosmin Dzsurdzsa

Le président américain Joe Biden espère envoyer par avion des milliers de migrants dans les États du nord de la frontière canadienne pour qu’ils y soient traités, en raison de la récente crise qui touche la frontière sud du pays avec le Mexique.

Selon le Washington Post, le service américain des douanes et de la protection des frontières (CBP) a demandé l’autorisation de transporter les migrants illégaux après que des milliers d’entre eux, y compris des enfants et des familles, n’aient pas pu être traités.

Actuellement, l’administration Biden détient plus de 4 500 enfants non accompagnés dans des cellules de détention et des installations gouvernementales, une pratique pour laquelle l’ancien président Donal Trump a régulièrement reçu des critiques.

Des communications internes indiquent que le CBP n’a pas encore décidé des États qui seront choisis comme lieux de traitement.

True North a contacté le bureau du ministre de la Sécurité publique Bill Blair pour savoir si le gouvernement canadien surveillait la situation à la frontière américano-mexicaine.

“Nous veillerons toujours à ce que le Canada demeure un pays accueillant pour ceux qui fuient la guerre et la persécution. Notre gouvernement continuera à faire ce qui est nécessaire pour assurer la sécurité de nos communautés”, a déclaré Mary-Lix Power, attachée de presse de M. Blair, à True North.

“Notre gouvernement est en contact étroit et régulier avec une grande variété de fonctionnaires de l’ensemble du gouvernement américain et de ses agences en ce qui concerne la sécurité de nos deux pays. Lorsque le gouvernement canadien reçoit de l’information sur des menaces à la sécurité de notre frontière, il réagit “, a poursuivi M. Power.

“Les questions sur les événements aux frontières américaines ou sur la sécurité de celles-ci doivent être adressées aux autorités américaines.”

Pendant la présidence de Trump, plusieurs députés libéraux et néo-démocrates ont accusé l’ancien président de mettre “des enfants en cage” lorsqu’il a fait face à une crise similaire en 2018.

“Des enfants sont arrachés à leurs parents & retenus en otage dans des cages le long de la frontière sud des États-Unis Des vies sont détruites & le Canada est appelé à l’action Le PM Trudeau doit défendre les droits de la personne, aider ces enfants & ces familles, et suspendre l’accord #SafeThirdCountry”, a tweeté le chef du NPD Jagmeet Singh le 19 juin 2018.

Plus tôt cette semaine, True North a contacté les sept députés qui ont qualifié les décisions de Trump de ” mettre les enfants en cage ” pour leur demander s’ils utiliseraient la même terminologie pour décrire la gestion de la frontière par Biden.

Aucun député n’a répondu à nos demandes de clarification.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC