• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Construisons le futur 2e lien !

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Alors que cela fait 4 ans que les citoyens de Québec se font harceler par l’élite montréalaise refusant un pont sous prétexte qu’il est inutile, le pont Pierre-Laporte est tranquillement en train de s’effondrer.

«Ça prend un tunnel Québec-Lévis au plus sacrant. Il faut accélérer le tempo. C’est fini le tataouinage», a tonné le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

«Le fait est qu’actuellement ça n’a pas d’allure d’avoir un seul passage entre deux rives au niveau de la sécurité et du développement économique. Ça n’a aucun bon sens», a continué le maire.

Interrogé sur le fait qu’il parle «d’un seul lien» (le pont Pierre-Laporte), le maire de Lévis a rappelé que le pont de Québec est «désuet», qu’il n’accueille que 30 000 véhicules par jour et que les camions lourds ne peuvent pas l’emprunter. De plus, le service au traversier est «une goutte d’eau dans l’océan» et il ne peut suffire à la demande, a-t-il réitéré.  

Possible «grave crise économique»

Inquiet de lire des informations qui «sèment des doutes» dans la population, M. Lehouillier croit toutefois le ministère des Transports du Québec (MTQ) quand ce dernier jure que le pont Laporte est «sécuritaire».

Il a également affirmé que la Municipalité se tient prête à activer sa cellule d’urgence si jamais une fermeture prolongée du pont Pierre-Laporte devait être décrétée.

«Si jamais le pont ferme plusieurs mois, on va vivre une grave crise économique qui va s’ajouter à ce qu’on vit déjà au niveau de l’inflation et des difficultés d’approvisionnement, a-t-il avancé.

Solidarité régionale

M. Lehouillier a répété que la région de la Capitale-Nationale souffre d’un retard chronique d’investissements en matière de transport. «On a des infrastructures désuètes qui ont plus de 50 ans d’âge», a-t-il regretté en faisant des comparaisons avec les investissements dans la région de Montréal. 

Le maire de Lévis a également expliqué que son appel à la «solidarité régionale» n’est pas forcément destiné à son collègue de Québec, Bruno Marchand, qui attend d’y voir plus clair avant de se prononcer sur la pertinence d’un tunnel Québec-Lévis.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Nègres blancs d’Amérique : abolissons le CRTC !

ÉDITORIAL/Québec Nouvelles s’oppose vivement à la position du CRTC d’exiger des excuses de Radio-Canada pour l’utilisation du mot ”nègre” en onde alors que l’invité prononçait

Les pompiers pyromanes de Radio-Canada

Il y a quatre jours, on apprenait que le CRTC avait émis un blâme envers Radio-Canada pour une mention en 2020 du titre du livre

Grève chez Agropur, Vache alors !

Deux millions de litre de lait ont été jeté en quelques jours en raison d’un conflit de travail à la fromagerie d’Agropur. Les employés de

Occident à risque : le piège ukrainien

Avec l’annonce d’une bonification de l’aide canadienne à l’Ukraine et du renforcement de la présence de l’OTAN en Europe de l’est ces derniers jours, notre

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles

Nègres blancs d’Amérique : abolissons le CRTC !

ÉDITORIAL/Québec Nouvelles s’oppose vivement à la position du CRTC d’exiger des excuses de Radio-Canada pour l’utilisation du mot ”nègre” en onde alors que l’invité prononçait

Grève chez Agropur, Vache alors !

Deux millions de litre de lait ont été jeté en quelques jours en raison d’un conflit de travail à la fromagerie d’Agropur. Les employés de