• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Doug Ford s’excuse pour ses mesures de confinement controversées

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, s’est excusé publiquement pour les restrictions annoncées la semaine dernière après les réactions négatives du public et des forces de l’ordre.

Lors d’une conférence de presse jeudi, M. Ford a admis que son gouvernement avait agi trop rapidement en introduisant de nouvelles restrictions importantes sur les déplacements et les rassemblements publics.

“Nous avons agi rapidement pour mettre en place des mesures visant à réduire la mobilité, mais nous sommes allés trop vite”, a-t-il déclaré.

“Je sais que certaines de ces mesures, notamment en matière d’application, sont allées trop loin. Pour dire les choses simplement, nous nous sommes trompés. Nous avons fait une erreur.”

La semaine dernière, Ford a donné à la police ontarienne le pouvoir d’arrêter et d’interroger toute personne vue à l’extérieur de sa résidence afin de faire respecter ses dernières restrictions.

À peine un jour plus tard, Ford a fait marche arrière sur la mesure d’arrêt et d’interrogation après que presque toutes les forces de police de la province ont refusé de l’utiliser. Il est également revenu sur la fermeture des terrains de jeux.

Ford a reconnu que les mesures précédentes étaient excessives et a assumé la responsabilité personnelle des préjudices qu’elles ont pu causer.

“Ces décisions ont laissé beaucoup de gens très inquiets. En fait, elles ont laissé beaucoup de gens en colère et bouleversés”, a-t-il déclaré.

“Je sais que nous nous sommes trompés, je sais que nous avons fait une erreur, et pour cela je suis désolé et je m’excuse sincèrement. En tant que premier ministre, comme je l’ai dit dès le début, la responsabilité me revient. Encore une fois, je suis désolé et je m’excuse auprès de chacun d’entre vous.”

M. Ford a semblé très ému tout au long de la conférence de presse, étouffant à un moment donné ses larmes en évoquant les dommages que la pandémie a causés aux familles et aux entreprises.

Les nouvelles restrictions imposées par Ford aux déplacements interprovinciaux ont également provoqué des embouteillages massifs le long de la frontière avec le Québec.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC