• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La Chine condamne à mort un autre Canadien

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La Chine a condamné à mort un troisième citoyen canadien pour des accusations liées au traffic de stupéfiants. Cette décision s’inscrit dans le cadre du déclin des relations entre le Canada et la Chine.

Le tribunal municipal intermédiaire de Guangzhou a annoncé jeudi la peine de mort du citoyen canadien Xu Weihong.

Les médias locaux ont déclaré que Xu et son complice, Wen Guanxiong, avaient rassemblé des ingrédients et des outils pour fabriquer la kétamine en octobre 2016

Ils auraient ensuite stocké le produit fini chez Xu, dans le district de Haizhu, à Guangzhou. La déclaration du tribunal n’a donné que très peu de détails sur l’affaire.

Selon les médias locaux, la police a confisqué plus de 120 kilos (266 livres) de la drogue à la résidence de Xu et à une autre adresse.

Le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, Wang Wenbin, a déclaré qu’il n’y avait aucun lien entre la condamnation de Xu et les relations actuelles entre les deux pays.

“Je tiens à souligner que les autorités judiciaires chinoises traitent l’affaire en question de manière indépendante, dans le strict respect de la loi et des procédures juridiques chinoises”, a déclaré Wang lors d’un briefing quotidien jeudi. “Cette affaire ne devrait avoir aucun impact sur les relations entre la Chine et le Canada”.

Les relations entre Pékin et Ottawa sont de plus en plus tendues depuis l’arrestation de Meng Wanzhou, un cadre et la fille du fondateur de Huawei à Vancouver en 2018.

Le gouvernement américain veut extrader Wanzhou vers les Etats-Unis pour fraude et pour les relations de Huawei avec l’Iran.

En représailles, la Chine a arrêté l’ancien diplomate canadien Michael Kovrig et l’entrepreneur canadien Michael Spavor sur de vagues accusations liées à la sécurité nationale.

La Chine a également imposé la peine de mort par un nouveau procès soudain de Robert Schellenberg, un trafiquant de drogue canadien.

Pékin a imposé des droits de douane et des restrictions sur les exportations canadiennes, notamment l’huile de canola.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles