• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le gouvernement du Québec adopte un confinement autoritaire et inutile, alors que des pays à travers le monde assouplissent leurs restrictions

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Alors que la Floride, la Suède et même la France assouplissent leurs restrictions, le gouvernement du Québec annonce aujourd’hui une nouvelle série de mesures restrictives.

Lors de son point de presse, le gouvernement Legault a annoncé qu’il interdit désormais les sports d’équipe, ferme les gymnases et oblige les élèves à porter des masques à l’école et à l’extérieur dans le secteur scolaire.

Le gouvernement dit qu’il va recruter des individus pour augmenter la “surveillance” dans les écoles. Le processus de filtrage n’a pas été divulgué. Le ministre de l’éducation a également promis une présence policière accrue autour des écoles pour faire respecter les directives de santé publique.

Le Québec a connu une augmentation du nombre de cas, mais le nombre de décès et d’hospitalisations est resté très faible. Ils sont loin de ce qu’ils étaient au printemps. Voir ci-dessous :

De nombreux dirigeants du monde entier adoptent une position plus modérée, basée sur les faits, sur COVID-19, et reflètent la modération dans leur politique. Il est de plus en plus admis que les mesures d’enfermement brutales ne sont pas bénéfiques.

La ligne de conduite du gouvernement Legault va entraîner des milliers de faillites, de suicides, de problèmes de santé mentale.

Le virus ne constitue pas une menace pour les personnes en bonne santé de moins de 50 ans. La bonne ligne de conduite consiste désormais à enfermer tout le monde, mais plutôt à isoler et à protéger ceux qui sont vulnérables.

Beaucoup ont spéculé que le Québec craint que son système de santé, qui s’effondre, manque de personnel et est inefficace, ne puisse pas résister à grand-chose. Bien que les hospitalisations soient maintenant sous contrôle, ils craignent qu’elles ne le soient plus dans les prochaines semaines.

Il s’agit cependant d’une position de peur.

Le gouvernement québécois a également promis de sévir contre les rassemblements publics et privés, allant jusqu’à utiliser un “télémandat”, un mandat qui peut être obtenu à distance dans un court délai, pour entrer chez les citoyens lorsqu’un rassemblement illégal est suspecté.

Cette mesure a été largement critiquée par les experts constitutionnels qui estiment qu’elle ne peut être appliquée en l’occurrence.

De plus amples détails seront fournis sur le nouveau confinement du Québec, mais il semble clair maintenant que le gouvernement a renoncé à toute approche factuelle et raisonnée.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles