• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le gouvernement Trudeau a généré $371.5 milliard de dette publique en seulement 26 jours

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Selon le Blacklock’s reporter, le comité des finances du Parlement canadien aurait été mis au courant que le tiers d’un billion (mille milliards) en dette publique a été généré entre le premier mars et le 26 mars 2020. 

Les estimations récentes du directeur parlementaire du budget placent la dette canadienne à un billion. 

Ces chiffres sont peu surprenants lorsqu’on considère que Justin Trudeau profite de l’occasion pour acheter sa réélection en annonçant chaque jour des nouveaux programmes coûteux. Son aide aux étudiants de $1250 par mois, qui finalement décourage les étudiants à retourner au travail et cause une pénurie de main d’oeuvre, sera inscrite à l’histoire comme l’une des politique publique les plus couteuse et inutile.

«Le ministre a donc affirmé que notre bilan était solide. Un bilan se compose de trois éléments: l’actif, le passif et les capitaux propres. Le ministre ne connaît aucun des trois, alors il ne sait manifestement rien de notre bilan. C’est rassurant », a déclaré Poilievre, un député conservateur. 

«Maintenant, selon le vérificateur général, la valeur nette nette négative de notre gouvernement, le Canada, atteindra un billion de dollars d’ici la fin de l’exercice. Le ministre, s’il connaît l’un de ces chiffres, peut-il nous dire: est-il possible que son gouvernement atteigne un billion de dollars de dette cette année? »

«Monsieur le Président, je tiens à assurer aux Canadiens que notre approche sera de continuer à faire des investissements en leur nom et que nous avons accès en raison de notre solide situation financière, mais nous continuerons à adopter cette approche qui, selon nous, est la bonne, » a répondu Bill Morneau, ministre des finances libéral dont l’incompétence ne cesse d’atteindre des nouveaux sommets. 

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Un échec TOTAL du « gouvernemaman »

AVIS : Les disciples du « gouvernemaman » sont particulièrement invités à en faire la lecture, mais sont priés d’essayer de faire preuve de jugement pour une fois.

La nouvelle gauche est « haineuse et violente »

Depuis quelques années, une nouvelle gauche gagne de l’influence dans certain secteur comme : les médias, les syndicats, les universités et des partis politiques.  L’ennemi numéro

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de québec nouvelles