• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Leslyn Lewis dépasse les attentes malgré le biais des médias grand public

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Leslyn Lewis, candidate à la chefferie du Parti conservateur du Canada, a dépassé les attentes lors de la course à la direction du parti hier soir.

Malgré un silence radio relatif de la part des grands médias sur sa campagne historique, Lewis a dépassé les attentes dans les Prairies, remportant la majorité des votes en Saskatchewan et en Alberta.

Lewis a également réussi à gagner plus de 60 000 voix au second tour de scrutin.

Lors du premier tour de scrutin, Lewis a balayé la Saskatchewan avec plus de 39 % des voix. Lewis est également arrivé en deuxième position en Alberta, derrière Erin O’Toole, seulement que de quelques points de pourcentage avec 28,1 % des votes dans la province.

Comme l’a rapporté True North, la couverture de Lewis par la CBC a été épouvantable. Au lieu de mettre en avant l’histoire canadienne de Lewis, la CBC a choisi d’offrir 500 % de couverture supplémentaire à la candidatee à la vice-présidence des États-Unis, Kamala Harris.

En date du 17 août, la CBC avait publié 45 titres différents faisant référence à Harris, alors que seuls neuf d’entre eux mentionnaient Lewis.

Les titres mettant en vedette Harris ont salué le choix de la vice-présidente comme « faisant l’histoire » et étant « révolutionnaire », tandis que les mentions de Lewis comprenaient des titres sur la façon dont elle « se vend » aux conservateurs sociaux et ce qu’elle ferait si « elle ne gagne pas » la course.

Lors de la couverture en direct des résultats de la course à la direction de l’UE hier soir, Steven Outhouse, le directeur de campagne de Lewis a déclaré à True North que Leslyn n’avait pas peur de dire qu’elle était une conservatrice sociale.

« Oui, je suppose que nous sommes, par définition, des conservateurs sociaux, mais nous sommes plus que cela, nous sommes des conservateurs, des conservateurs fiscaux, des libertariens, des gens qui veulent que le gouvernement s’implique généralement moins dans la vie quotidienne des individus », a déclaré Steven Outhouse.

« Elle a eu le courage d’aller sur le terrain et elle a travaillé dur chaque jour et je crois qu’elle est juste une candidate spéciale avec laquelle beaucoup de gens se sont appréciés et se sont identifiés à son message ».

Avant la course, même le chef sortant du Parti conservateur Andrew Scheer a fustigé la CBC lors d’une interview en direct avec le diffuseur pour leur partialité envers Lewis.

« Vous ne pouvez pas vous tourner vers la CBC pour trouver des reportages précis sur ce qui se passe au sein du Parti conservateur du Canada. Il y a beaucoup d’excitation et je pense que vous allez voir Leslyn Lewis occuper une place très importante dans de nombreuses régions », a déclaré M. Scheer.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
PCC LOGO

Reporter la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada, oui ou non? 

Le Parti libéral du Québec a suspendu sa course à la chefferie et le Parti québécois l’a reportée aussi. Pourquoi le Parti conservateur du Canada s’obstine-t-il à poursuivre sa course, qui passe inaperçue de toute façon? Pour l’heure, la population du Canada doit composer avec le confinement, la distanciation sociale, l’encadrement des enfants, les fermetures de commerces, les pertes d’emploi et un moral en dents de scie. N’est-ce pas assez? A-t-elle envie, en ce moment, d’écouter des débats sur les oléoducs? A-t-elle la tête à entendre des gens s’obstiner sur le programme de l’un ou de l’autre? Je ne crois pas.

  • Autres articles de Fil de Presse TNC