• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Leslyn Lewis se présentera à l’investiture conservatrice dans Haldimand-Norfolk

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

L’ancienne candidate à la direction du parti conservateur, Leslyn Lewis, a trouvé une circonscription pour les prochaines élections fédérales.

Dans une déclaration faite mardi, Mme Lewis a annoncé qu’elle avait l’intention de se porter candidate à l’investiture du Parti conservateur du Canada dans la circonscription de Haldimand-Norfolk, dans le sud de l’Ontario, à la première occasion.

« Haldimand-Norfolk est un endroit magnifique avec les gens les plus étonnants et des plus travailleurs », a déclaré Mme Lewis dans une déclaration mardi. « Ce serait un honneur absolu de les représenter et de se battre pour améliorer leur vie. »

Haldimand-Norfolk est une circonscription à prédominance rurale au sud-ouest de Hamilton, en Ontario. Le siège est occupé par les conservateurs depuis 2004.

Lewis, une avocate de la région du Grand Toronto, n’a jamais occupé de fonction élective. En 2015, elle s’est portée candidate pour les conservateurs dans la circonscription de Scarborough-Rouge Park, arrivant loin derrière le candidat libéral.

Lewis s’est classée troisième dans la course à la direction du parti conservateur en 2020, bien qu’elle ait remporté le vote populaire au deuxième tour et ait remporté une trentaine de circonscriptions. De nombreuses analyses des résultats de la course à la direction du parti montrent que le soutien de Lewis a joué un rôle déterminant dans la victoire d’Erin O’Toole.

La déclaration de Lewis n’indique aucun lien avec la circonscription, bien que la candidate « a maintenant commencé à chercher un logement dans la circonscription ».

Lewis a reçu plus de 50 % des votes dans Haldimand-Norfolk lors de la course à la direction.

Malgré cette belle performance, les critiques contre la candidate parachutée ont déjà été formulées.

« Je vis dans Haldimand-Norfolk et je peux vous dire que ça ne va pas bien ici », a tweeté un commettant. « Nous voulons quelqu’un de local qui connaisse la région ainsi que nos préoccupations et nos problèmes. Nous voulons une personne d’ici qui représente les politiques d’Erin O’Toole et qui peut les expliquer à l’électorat. Il ne mérite pas moins ».

Lewis est sûr de recevoir un coup de pouce de l’appui de la députée de longue date de la circonscription, cependant.

La députée conservatrice Diane Finley, qui représente la circonscription depuis 2004, mais qui a récemment annoncé qu’elle ne se représenterait pas, a déclaré que Mme Lewis partage les valeurs des habitants de la circonscription.

« Leslyn a montré à maintes reprises qu’elle est travailleuse et passionnée, tout comme les habitants de Haldimand-Norfolk », a déclaré Mme Finley. « Non seulement elle a prouvé à chaque conversation qu’elle connaissait les problèmes les plus importants pour notre communauté, mais la façon dont elle est en contact avec les gens me donne la certitude qu’elle nous représenterait incroyablement bien ».

La prochaine élection n’est pas prévue avant 2023, mais historiquement les gouvernements minoritaires ne durent entre 18 mois et 2 ans il a donc fort a parrié qu’il y aura une élection en 2021.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
PCC LOGO

Reporter la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada, oui ou non? 

Le Parti libéral du Québec a suspendu sa course à la chefferie et le Parti québécois l’a reportée aussi. Pourquoi le Parti conservateur du Canada s’obstine-t-il à poursuivre sa course, qui passe inaperçue de toute façon? Pour l’heure, la population du Canada doit composer avec le confinement, la distanciation sociale, l’encadrement des enfants, les fermetures de commerces, les pertes d’emploi et un moral en dents de scie. N’est-ce pas assez? A-t-elle envie, en ce moment, d’écouter des débats sur les oléoducs? A-t-elle la tête à entendre des gens s’obstiner sur le programme de l’un ou de l’autre? Je ne crois pas.

  • Autres articles de Fil de Presse TNC