• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Peter MacKay se défile d’un débat à la dernière minute et ne cite aucune raison valable

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Un débat entre les quatre candidats à la chefferie du Parti Conservateur du Canada était prévu le 29 juillet, mais quelques heures avant le débat, la candidate Leslyn Lewis a dû se désister à la demande de son docteur.

Lewis combattait depuis plusieurs jours déjà une infection de l’oreille.

Dès que Lewis a annoncé son désistement, Peter MacKay s’est empressé de se désister lui aussi, mais sans aucune raison valide.

Le débat devait avoir lieu à Toronto dans le cadre du lancement de la Galerie de Presse indépendante du Canada, un organisme visant à promouvoir les médias indépendants et alternatifs qui ne reçoivent pas d’aide financière du gouvernement.

MacKay habite lui-même à Toronto, il n’avait donc aucune raison de se désister. Des journalistes avaient pris l’avion en provenance de Vancouver pour couvrir le débat. Cet abandon de dernière minute a été perçu comme un manque de respect important envers les médias indépendants.

La campagne de Peter MacKay est marquée de plusieurs faux-pas, ayant notamment qualifié les conservateurs plus sensibles au enjeux sociaux « d’albatros puants », et ayant refusé de se présenter à un débat à Vancouver où les trois autres candidats étaient présents, puis finalement son désistement de dernière minute hier.

Au sein des membres du Parti Conservateur, plusieurs craignent qu’une victoire de MacKay, qu’une bonne partie de la base considère comme un « libéral », signifierait une division importante dans le parti.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

La Chine condamne à mort un autre Canadien

La Chine a condamné à mort un troisième citoyen canadien pour des accusations liées au traffic de stupéfiants. Cette décision s’inscrit dans le cadre du

OPINION: Pourquoi Peter MacKay va gagner

Ce n’est pas seulement parce qu’il a reçu l’appui de 61 députés ou sénateurs qu’il va remporter la course au leadership du Parti conservateur. Ni

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles

La Chine condamne à mort un autre Canadien

La Chine a condamné à mort un troisième citoyen canadien pour des accusations liées au traffic de stupéfiants. Cette décision s’inscrit dans le cadre du