• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Un conseiller politique de Trudeau et professeur d’université suggère de “brûler le Congrès américain” pour éviter la nomination d’un nouveau juge

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Suite au décès de Ruth Bader Ginsburg vendredi soir, Emmet Macfarlane, professeur à l’université de Waterloo et conseiller politique de Justin Trudeau, a tweeté que le Congrès devrait être brûlé pour éviter une troisième nomination à la Cour suprême.

Macfarlane a ensuite publié une faible excuse plus tard sur Twitter lorsqu’il a réalisé que sa déclaration constituait effectivement une menace de terrorisme.

“Appeler à la violence contre les gens simplement parce qu’ils ont un point de vue différent est moralement disqualifiant pour toute personne sérieuse. Mais Macfarlane est un professeur, et les jeunes étudiants sont sous son pouvoir. Est-ce qu’il les menace aussi de violence ? Est-ce qu’il intimide ses étudiants ?

-Ezra Levant

Macfarlane a décidé de blâmer les personnalités “d’extrême droite” pour avoir mal interprété un appel évident à la violence.

Ce n’est pas la première fois que Macfarlane publie un contenu violent et agressif sur son Twitter personnel. Il a également qualifié le leader de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, de “sale merde”, probablement parce qu’il a des opinions politiques différentes.

Cette intolérance soulève d’importantes questions sur le comportement de Macfarlane envers les étudiants. Un individu qui est si ouvertement partisan et ouvert à la violence n’enseigne probablement pas un matériel juste et équilibré à ses étudiants.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles