• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

BERNIER : Le gouvernement Legault a imposé le confinement le plus RADICAL en Amérique du Nord, et c’est un ÉCHEC

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Maxime Bernier est le chef du Parti populaire du Canada et l’ancien député conservateur de Beauce.  Québec Nouvelles s’est entretenu avec lui.

Le PPC est en plein processus de fusion de ses associations de comté.  Le parti veut faire passer de 338 à 140 le nombre de ces instances.  « Nous avons décidé de fusionner nos associations de circonscription pour les rendre plus efficaces et cela va être important en vue des prochaines élections générales », explique Maxime Bernier en entrevue avec Québec Nouvelles. 

Également, la semaine prochaine, le parti de droite va commencer à recruter des candidats pour le prochain scrutin qui pourrait avoir lieu à tout moment, à cause du statut minoritaire du gouvernement Trudeau.  « On veut avoir 338 candidats pour la prochaine campagne afin de pouvoir augmenter notre pourcentage de votes et notre financement », raconte M. Bernier. 

Selon son chef, depuis le temps de la pandémie, le Parti populaire du Canada est le seul parti politique fédéral qui s’oppose aux mesures sanitaires extrêmes comme le confinement, la fermeture de l’économie et le couvre-feu. 

« Nous sommes totalement en désaccord avec ces mesures radicales, car cela va à l’encontre de la liberté et responsabilité individuelle, qui sont des principes sacrés pour notre parti », martèle-il.  Ce dernier estime que le gouvernement Legault aurait dû faire confiance aux Québécois au lieu de les traiter comme des enfants. 

« Le gouvernement Legault a imposé le confinement le plus radical en Amérique du Nord et malgré cela, sa politique fut un échec.  M. Legault a restreint les libertés des Québécois avec son confinement, mais  il n’a pas su bien protéger les personnes âgées dans les CHSLD.  Le bilan du Québec en matière sanitaire est un fiasco et M. Legault devrait se regarder dans le  miroir au lieu de blâmer les Québécois pour son échec », estime le chef du PPC. 

Pour ce dernier, cela démontre que le confinement et le couvre-feu n’ont pas été efficaces dans la lutte au virus. « Par exemple, le gouverneur de la Floride a décidé de faire confiance au jugement des Floridiens.  Toute l’économie est restée ouverte durant  la pandémie et la Floride s’en est bien tirée.  Il n’y pas eut plus de morts dans cet État américain qu’au Québec qui a pourtant imposé un confinement massif », souligne-il.

Évidemment, l’ancien député de Beauce est totalement contre la politique de restriction des voyages du gouvernement libéral.  Il estime que c’est déraisonnable d’interdire aux Canadiens de voyager. 

« Cette mesure liberticide va à l’encontre de la liberté individuelle.  De plus, le fait d’interdire aux gens de voyager viole la Charte des droits et libertés du pays », martèle le chef populiste. 

Subséquemment, Maxime Bernier dénonce la mauvaise politique de vaccination du gouvernement Trudeau.  Il estime que le Canada est en retard par rapport à d’autres pays, comme les États-Unis, Israël, le Royaume-Uni, dans le processus de vaccination.  « Les provinces attendent que la population soit vaccinée pour pouvoir revenir à la normale.  Donc,  à cause de l’incompétence de Justin Trudeau, l’économie du pays ne pourra pas prendre son élan avant quelques mois », conclut-il.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Simon Leduc