• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

CBC/Radio-Canada admet avoir diffusé de fausses informations sur le convoi de la Liberté

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Cosmin Dzsurdzsa

La CBC/Radio-Canada s’est publiquement rétractée d’un reportage sur le Freedom Convoy des camionneurs qui affirmait à tort que le soutien aux manifestations provenait en grande partie d’étrangers.

Selon le Blacklock’s Reporter, l’affirmation a été faite par l’émission de radio The World This Hour de la CBC.

“Le 10 février, dans un reportage sur le convoi de protestation, l’émission The World This Hour de CBC Radio a affirmé à tort que GoFundMe avait mis fin à une collecte de fonds pour les manifestants en raison de dons douteux au groupe”, écrit un communiqué du diffuseur public.

Aucune autre explication n’a été fournie par la CBC sur la raison pour laquelle la déclaration était incorrecte.

La CBC a véhiculé l’idée que des extrémistes et des sources étrangères étaient à l’origine des manifestations de camionneurs, malgré les preuves du contraire.

Les journalistes du média ont fondé leurs affirmations sur une soi-disant “analyse exclusive” des dons.

Un article du 10 février intitulé “Convoy Protest Received Hundreds Of Donations That Appeared To Be From Abroad” affirmait que “les dons identifiés par CBC News ne sont probablement qu’une fraction de tous les dons faits par des personnes à l’extérieur du Canada”.

“Ces derniers jours, des questions ont émergé sur la façon dont les manifestants ont collecté autant d’argent si rapidement et sur sa provenance. Avant que GoFundMe ne ferme la page de crowdfunding du convoi de protestation et annonce que les donateurs seraient remboursés, elle avait attiré plus de 120 000 dons s’élevant à plus de 10 millions de dollars.”

Un autre article de CBC a affirmé qu'”au moins un tiers” des dons provenaient de donateurs anonymes.

Cependant, selon les dirigeants de GoFundMe qui ont témoigné devant un comité de sécurité publique des Communes le 3 mars, les étrangers ne représentaient qu’une très petite partie des donateurs.

“Nos dossiers montrent que 88 % des fonds donnés provenaient du Canada et que 86 % des donateurs étaient canadiens”, a déclaré Juan Benitez, président de GoFundMe.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

État d’urgence : l’Alberta poursuit Trudeau !

Un tribunal fédéral a accordé à l’Alberta le statut d’intervenant pour soutenir l’Association canadienne des libertés civiles et le Fonds constitutionnel canadien dans leur contestation

La censure de l’internet ne passe pas

Twitter Canada a déclaré au gouvernement canadien que son plan de régulation des ”discours haineux” (lire ici, des discours pas assez woke) était digne de

Bonis à la SAQ, souriez c’est vous qui payez

Alors que les sociétés d’État n’ont aucune compétition, les dirigeants s’octroient des bonis de performance. Lors de l’exercice financier 2020-21, les cadres de la Société

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC