• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Éric Duhaime se présente à la chefferie du PCQ | Lisez l’intégral de son discours

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

C’est maintenant officiel: Éric Duhaime se présentera à la chefferie du Parti Conservateur du Québec.

Duhaime possède une expérience notable en politique et représente des idées délaissées par l’élite politique québécoise et les élus à l’Assemblée Nationale.

Le conservatisme fiscal de Duhaime et ses tendances pro-liberté ont le potentiel de rejoindre bien des Québécois et Québécoises aux allégeances divergentes.

Québec Nouvelles a obtenu d’un source anonyme l’intégral du discours d’Éric Duhaime. Quelques passages peuvent avoir été changés avant l’annonce de dimanche soir.

« Bonsoir tout le monde, merci de vous joindre à moi ce soir.

Le 15 octobre dernier, monsieur Adrien Pouliot a annoncé quil démissionnait comme chef du Parti conservateur du Québec. Je tiens dentrée de jeu à saluer le travail acharné dAdrien depuis maintenant 8 ans. Dieu sait qu’être chef dun tiers parti est un travail ingrat dans notre système politique. Bravo Adrien, et merci! Jespère que tu continueras de défendre brillamment nos idées, comme tu las fait à LInstitut économique de Montréal et comme chef du PCQ. Je souhaite de tout cœur que tu restes impliqué dans le parti. Tu as bâti de solides fondations sur lesquelles les conservateurs du Québec peuvent construire.

Depuis cette démission, vous êtes des centaines à me dire que je devrais me présenter à la chefferie du Parti conservateur du Québec afin de succéder à Adrien. Jai été profondément touché par vos témoignages de confiance et vos encouragements.

Je dois vous dire que retourner en politique active est la dernière idée qui me serait venue à lesprit. Depuis dix ans, je mène une carrière dans les médias québécois et canadiens, et jai la chance davoir une vie professionnelle tout à fait satisfaisante. Jai différents projets en tête, mais la politique ne faisait pas partie de mon plan de carrière.

Si vous maviez approché en 2019 pour que je me lance en politique, il est clair pour moi que je vous aurais remercié davoir pensé à moi, mais je vous aurais dit « non » instantanément. Mais 2020, évidemment, nest pas une année normale, et je considère quil est de notre devoir de faire l’impossible pour sortir de l’extrémisme sanitaire que nous impose le gouvernement caquiste depuis maintenant presque 9 mois.

Pour ma part, je dénonce le tout au sanitaire du gouvernement Legault depuis le début. Je lai fait à la radio. Je lai fait à l’écrit. Jai co-organisé le 23 août dernier une marche familiale contre le port obligatoire du masque pour les jeunes de 12 ans et moins. Plus récemment, jai lancé une pétition pour le retour à la normalité dans les écoles du Québec.

Ce soir, jaimerais vous dire que je me rends compte que le gouvernement caquiste semble sourd aux appels des personnes de plus en plus nombreuses au Québec qui dénoncent les excès et les incohérences de laction sanitaire de François Legault. Je dois conclure que ce gouvernement a décidé de saccrocher aux pouvoirs extraordinaires que lui confère l’état durgence, une situation qui par définition devrait être temporaire -deux petites semaines, vous vous souvenez?- mais quon nous impose depuis plus de 9 mois et quon voudrait maintenant nous imposer comme une nouvelle « normalité ». Jamais un seul homme au Québec na eu autant de pouvoir, aussi longtemps, concentré juste dans ses mains, sans contrepoids du conseil des ministres, de lAssemblée nationale ou du système de justice. Depuis trop longtemps, notre démocratie a été mise sur pause, et ce n’est plus acceptable.

Ce soir, jaimerais partager avec vous la conclusion que je tire des 9 derniers mois : notre seule porte de sortie, c’est les prochaines élections! Nos diverses critiques et protestations devront se traduire un jour par des bulletins de vote dans des boîtes de scrutin. Comme vous, je suis forcé de conclure que cest le seul langage, le seul message que François Legault semble capable dentendre. Malheureusement, les prochaines élections sont seulement dans deux ans, mais je peux vous dire que nous allons dès maintenant commencer à nous organiser !

En dautres mots, je veux vous annoncer ce soir que jai entendu votre appel et que jy réponds par l’affirmative. Je réponds présent. Je vous annonce que je me porte candidat à la chefferie du Parti conservateur du Québec.

Il sagit dune décision bien mûrie, que jai prise en compagnie de mon conjoint que je salue. Sans son accord, je ne serais pas devant vous ce soir. Malgré ses réticences initiales, il ma finalement donné son accord. Cest un témoignage damour qui me fait extraordinairement chaud au cœur. Il souhaite rester dans lombre et je respecte son choix et jespère quil sera respecté par tous.

Ce nest d’ailleurs un secret pour personne, je suis gai.. Certains craignent que cela compromette mes chances davoir du succès en politique, mais je connais le Québec et les Québécois. Notre ouverture et notre tolérance est lune des principales raisons pour lesquelles jaime le Québec. Les électeurs vont me juger sur mes propositions, pas sur mon orientation.

Jaime le Québec, mais je naime pas ce qui se passe présentement au Québec. 2021 sera lannée de tous les bilans. Nous pouvons déjà constater une multiplication des faillites, des suicides, des dépressions, du décrochage scolaire. Entre les enfants enfermés dans leur classe-bulle et les aînés enfermés dans leur chambre de CHSLD, nous vivons une perte de liberté, une perte de qualité de vie sans précédent dans lhistoire du Québec. Monsieur Legault, nous n’oublierons pas ce que vous nous avez fait vivre depuis mars dernier, on ne vous pardonnera jamais ce que vous nous faites encore vivre en ce moment, ce que vous voulez nous faire vivre pour une période indéfinie. Monsieur Legault, cest pourquoi jannonce ce soir que je fais le saut parce que jai le goût de descendre dans le ring politique pour vous dire notre façon de penser.

La question se pose évidemment : pourquoi ne pas me joindre à lun ou lautre des trois partis dopposition? La réponse est simple et facile : depuis le début de la crise sanitaire, lopposition a tout simplement manqué à lappel. Je ne me lance pas en politique pour me livrer à des joutes partisanes systématiques ou systémiques. Quand madame Anglade demande plus de cohérence de la part du gouvernement, je lappuie. Quand monsieur Bérubé exige plus de transparence, je lappuie aussi. Mais depuis 9 mois, je constate que lopposition a failli à sa tâche. Impressionnés par des sondages favorables au gouvernement Legault le printemps dernier, les trois partis dopposition à Québec semblent s’être écrasés et, plus souvent quautrement, ils ont non seulement approuvé le gouvernement caquiste qui nous confinait, mais ils ont même encouragé François Legault à nous confiner encore plus. Pour ceux qui sont critiques de la CAQ, les trois partis dopposition font partie du problème, certainement pas de la solution.

Lalternative doit donc venir dailleurs. Le Parti conservateur du Québec est un petit parti politique, un tiers parti, oui, mais il a une longue histoire au Québec et désigne une philosophie politique avec laquelle je suis parfaitement à laise. Déjà, son programme défend nos traditions démocratiques et nos principes de droits et libertés individuels. Si jen deviens le chef, je vous annonce que ce parti sera aussi très ferme sur la défense de notre identité québécoise, de notre culture unique et de notre langue française.

Au cours des dernières années, jappuyais dailleurs plusieurs des éléments du programme du Parti conservateur du Québec, mais jai choisi de voter stratégique. Javoue humblement avoir voté pour la CAQ lors des trois dernières élections. Ce soir, jai le goût de vous dire ce que de plus en plus de Québécois se disent: la CAQ, plus jamais! Je nai jamais autant regretté mon vote. Je nai jamais élu un gouvernement aussi éloigné de mes valeurs fondamentales.

Au cours des prochains mois, je vais prendre des positions de plus en plus détaillées, mais je peux déjà vous dire que ma priorité sera de plaider pour une approche sanitaire beaucoup mieux ciblée, beaucoup moins restrictive et bien plus respectueuse de vos libertés individuelles. Que vous soyez un parent qui travaille pour nourrir votre famille ou un étudiant qui travaille pour payer ses études, votre emploi est une job essentielle comme n’importe quelle autre, peu importe votre secteur d’activité économique.

Jamais plus un gouvernement ne doit pouvoir diviser le Quebec en deux comme on la vu au cours des derniers mois. On na pas à sacrifier des gens pour en sauver dautres. Il faut se serrer les coudées collectivement et apprendre à vivre avec ce maudit virus pour en minimiser les dégâts. Comme aurait pu dire Jean-Paul Sartre, «la liberté des uns engage la liberté de tous les autres.»

Pour ce faire, nous devons tenir compte de lensemble des données scientifiques et statistiques les plus à jours et nous inspirer de ce qui marche le mieux ailleurs. Nous devons reconnaître que la covid-19 nest pas le seul risque auquel nous faisons face, que le remède ne doit pas être pire que la maladie. Surtout, nous avons besoin dun plan précis, de cibles réalistes et chiffrées, de politiciens qui nous donnent lheure juste. Plus que tout, nous avons besoin de retrouver lespoir de pouvoir en sortir tous ensembles un jour.  Les Québécois veulent retrouver leur légendaire joie de vivre et cesser de se faire dire davoir peur de mourir.

Et même lorsque le virus sera chose du passé, le désastre des finances publiques et dun système de santé chancelant resteront.

La semaine dernière, le gouvernement Legault nous annonçait un déficit historique de 15 milliards $. Du jamais vu dans notre histoire. Cest totalement inacceptable, inéquitable et immoral de vouloir pelleter ça sur le dos de la prochaine génération. Il faut penser lEtat québécois autrement. Certains diront que le gouvernement nous endette mais cest pour subventionner les gens et payer pour de laide psychologique. Les Québécois veulent contribuer à la société, travailler, être heureux, pas déprimer, avoir accès à des prêts gouvernementaux pour s’endetter encore plus et se faire ensuite offrir les services dun psy gratuit.

La deuxième priorité est malheureusement laissée dans lombre par la classe politique québécoise dans son ensemble. Vous aurez compris que je parle de réformer notre système de santé. Au cours des dernières décennies, de nombreuses études et commissions se sont penchées sur ce problème, mais aucun gouvernement na eu le courage de réformer ce système en fonction de ce qui avantage le patient. Tous les Québécois et toutes les Québécoises doivent avoir un accès rapide et facile à des soins de santé de qualité et gratuits. Cela est non-négociable, tout le reste doit être mis au service de cet objectif. Toutes les options doivent être sur la table. Jai lintention den faire une obsession.

Je suis le premier à reconnaître que je suis loin d’être parfait, mais je suis sincère. Durant mes 10 années dans les médias, jai toujours dit ce que je pensais et pensais ce que j’ai dit. Jai fait quelques gaffes, je lavoue, mais je suis confiant que ma moyenne au bâton a été plutôt bonne. Cest donc avec beaucoup dhumilité que, ce soir, je vous demande votre aide.

Le défi qui se trouve devant nous est colossal et cest seulement unis tous ensembles que nous pourrons le relever. Si vous mappuyez, jaimerais vous demander de me le faire savoir. Si vous êtes sur Facebook, vous pouvez vous joindre au groupe «Jy vais : Éric Duhaime à la chefferie du Parti conservateur du Québec». Vous pouvez aussi vous abonner à ma chaîne Youtube, elle se nomme tout simplement «Éric Duhaime». Vous pouvez visiter mon site web dont l’adresse est ericduhaime.quebec. Surtout, si vous mappuyez, jai une chose essentielle à vous demander : faites comme moi et devenez membre du Parti conservateur du Québec. Déjà, depuis un mois, plus d’un millier de personnes lont fait. Pour avoir du succès, je pense que nous devons devenir plusieurs milliers. La CAQ compte présentement un peu plus de 10 000 membres. Imaginez le message quon enverrait si au cours des prochains jours, des prochaines semaines, devenions presquautant, ou même plus, de membres au PCQ qu’à la CAQ. Un tiers parti qui compterait alors sur une base militante aussi importante que celle du gouvernement! Imaginez le message !

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je sens que le vent du changement se lève au sein de la population québécoise depuis quelques semaines. De plus en plus de gens se rendent compte que notre gouvernement est en pleine séance dimprovisation, quil empoisonne nos vies depuis 9 mois sans pouvoir nous expliquer exactement pourquoi. Nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir dire à François Legault «Ça suffit». «Assez, cest assez! » Bientôt, nous serons tellement nombreux, et cest mon espoir, quil va devoir se résigner à nous entendre et à nous écouter.

Les deux prochaines années ne seront cependant pas faciles. Nos adversaires et certains médias vont nous attaquer sans relâche. Je vais même faire des gaffes. On aura des creux, mais je vous jure que je resterai honnête et authentique, prêt à me battre pour vous, prêt à me battre à vos côtés, prêt à devenir votre voix à lAssemblée nationale.

Merci davoir été là avec moi ce soir. On se reparle d’ailleurs très bientôt si vous le voulez, puisque je ferai demain un Facebook live à la même heure pour faire le bilan de mon premier 24 heures comme candidat et, surtout, pour me livrer avec vous à une séance de questions-réponses. Bonne fin de soirée tout le monde, on se reparle très bientôt! »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles