• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

François Legault : « Je ne suis pas d’accord avec Justin Trudeau. Je suis d’accord avec Emmanuel Macron »

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Lors d’une conférence de presse lundi, il a été demandé au premier ministre du Québec, François Legault, s’il partageait l’avis du premier ministre du Canada, Justin Trudeau, selon lequel la liberté d’expression « a ses limites » en référence aux caricatures de Mohamet.

Vendredi, une journaliste a demandé à Justin Trudeau ce qu’il pensait du chaos actuel en France causé par les caricatures du prophète islamique Mohamet. Un islamiste radical a décapité un enseignant pour avoir montré la caricature. Deux semaines plus tard, le 29 octobre, un autre islamiste a décapité une femme dans une église et a tué trois catholiques.

Ce samedi, un autre Sacristain a été victime de coups de feux à Lyon par un islamiste.

Justin Trudeau est apparu vendredi pour minimiser la liberté d’expression et la liberté de dessiner des caricatures de Mohamet.

« Mais la liberté d’expression n’est pas sans limites. Vous ne pouvez pas, par exemple, crier “au feu” dans une salle de cinéma bondée ; il y a toujours des limites. Dans une société pluraliste, diverse et respectueuse comme la nôtre, nous devons être conscients de l’impact de nos paroles et de nos actes sur les autres, en particulier sur les communautés et les populations qui subissent encore beaucoup de discrimination », a déclaré M. Trudeau.

Les propos de M. Trudeau sont apparus en contraste flagrant avec ceux d’Emmanuel Macron, le président français qui a maintenu la liberté d’expression inaliénable et le droit de caricaturer toutes les religions.

Lundi, on a demandé à M. Legault ce qu’il pensait des « limites » de la liberté d’expression de Trudeau.

« Journaliste : Au sujet des caricatures de Mahomet, êtes-vous d’accord avec Justin Trudeau comme quoi la liberté d’expression a ses limites?

Non, je ne suis pas d’accord avec Justin Trudeau. Je suis d’accord avec Emmanuel Macron. On ne peut pas accuser des personnes qui ont fait des carricatures de justifier de cette-façon là de la violence. Je suis vraiment, totalement en désaccord avec monsieur Trudeau. Il faut protéger la liberté d’expression. »

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles