• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

François Legault vient de commettre une grosse erreur en imposant le port du masque

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Le 1er octobre 2018, les Québécois ont donné à François Legault un gouvernement majoritaire et ont mis fin au règne de 15 ans des libéraux.
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Le 1er octobre 2018, les Québécois ont donné à François Legault un gouvernement majoritaire et ont mis fin au règne de 15 ans des libéraux.  

Tout d’abord, la première année et demie au pouvoir du gouvernement de la CAQ a été un succès. Le premier ministre a mis fin à plus d’une décennie de débats houleux sur les accommodements raisonnables en adoptant la Loi 21 sur la laïcité de l’État. Certains considèrent cette loi comme trop modérée. Ils estiment que le gouvernement aurait dû aller plus loin. L’important est le fait qu’une majorité de Québécois appuie la loi 21.  

Les Québécois étaient contents d’avoir un gouvernement nationaliste au pouvoir qui défendra ses intérêts durant son mandat de quatre ans.  

Or, les troupes caquistes n’ont pas continué sur leur lancée nationaliste. Par exemple, le premier ministre n’a rien fait pour défendre et renforcer le fait français au Québec. Québec aurait dû améliorer et bonifier l’enseignement du français au primaire et au secondaire. Cela est nécessaire afin que les jeunes Québécois maîtrisent parfaitement notre langue en sortant du secondaire. Ce n’est pas le cas en ce moment.  

De plus, le gouvernement Legault a accordé une hausse du financement d’un collègue anglophone de Montréal, le collègue Dawson. C’est une aberration et cela prouve que cette administration préconise un nationalisme mou et de façade.

Ensuite, sur le plan budgétaire et économique, le gouvernement a pu réinvestir, en santé et en éducation, grâce à la politique de rigueur de l’ancien gouvernement libéral. Donc, M. Legault a été chanceux d’avoir dans ses mains, un imposant surplus et cela lui a permis de concrétiser une de ses promesses électorales, la baisse de la taxe scolaire.  

De plus, l’abolition des commissions scolaires n’a pas été réalisée par ce gouvernement. Elles ont seulement changé de nom. Alors, le gouvernement s’est contenté d’une réformette.

Mais, c’est vraiment lors de la gestion de crise de la pandémie de la COVID-19 qu’on a vu le vrai visage de ce gouvernement.  

Sa gestion de crise fut un fiasco total. Il faut se rendre à l’évidence, ce gouvernement n’était pas préparé à affronter une telle crise. Le nombre de morts a rapidement explosé dans les CHSLD à cause de la pénurie de personnels, du manque de matériels (surtout les masques) et du va-et-vient des travailleurs entre les zones chaudes et froides. Nos personnes âgées ont été sacrifiées et le gouvernement Legault n’a que lui-même à blâmer pour cet échec.  

Également, au début de la crise, le premier ministre a imposé un confinement général qui a eu un effet désastreux sur l’économie. Il a fait cela pour protéger les aînés. Cependant, ce fut un lamentable échec. Non seulement le nombre de victimes fut très élevé et le confinement a fait mal à l’économie du Québec : il y aura plusieurs faillites et une récession économique à l’horizon.  

En juin, l’administration de la CAQ a finalement procédé à un déconfinement pour permettre à l’économie de redémarrer. Le nombre de morts, de cas et d’hospitalisations est en baisse depuis un mois.

Mais, François Legault a quand même décidé d’imposer le port du masque obligatoire dans tous les lieux publics fermés. C’est une très mauvaise décision, car cela va causer des problèmes à l’économie. L’achalandage dans les commerces risque d’être en chute libre, car une bonne partie de la population refusera de porter le masque. Cela va causer des fermetures, des faillites et l’économie du Québec va s’écrouler.  

Alors, pourquoi imposer le masque maintenant ? Je n’ai pas de réponse. Cela aurait été plus logique de l’imposer au début de la crise quand le virus se propageait rapidement. C’est une décision irrationnelle de la part de ce gouvernement. À mes yeux, le libre choix aurait dû prévaloir. Je crois que François Legault vient de traverser la ligne rouge. Si jamais l’économie s’effondre à cause de sa politique controversée, il pourrait payer un prix politique élevé.

En terminant, le premier ministre se sent invincible. Il est tout seul sur la patinoire. Mais, il vient de commettre une grosse erreur en imposant le port du masque. Si la situation devait s’aggraver tant sur le plan social qu’économiques, les Québécois pourraient, le sanctionner aux prochaines élections. Est-ce que cela arrivera ? Seul le temps nous le dira.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

OPINION: Pourquoi Peter MacKay va gagner

Ce n’est pas seulement parce qu’il a reçu l’appui de 61 députés ou sénateurs qu’il va remporter la course au leadership du Parti conservateur. Ni

Le Canada doit redevenir un leader du secteur de l’énergie

Le Canada doit faire preuve de leadership et toutes les provinces et territoires doivent s’unir en tant que pays pour soutenir notre secteur de l’énergie, compte tenu de son importance relative pour l’ensemble de l’économie canadienne.

  • Nouvelles semblables

Qu’est-ce que la « vraie » démocratie ?

La démocratie est un concept qui est souvent utilisé dans le cadre de discussions politiques et philosophiques. Officiellement, toutes les nations de la Terre sont démocratiques, du moins selon leur propre gouvernement.

  • Autres articles de Simon Leduc