• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Peut-on encore parler de poids santé?

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La page Connerie Qc a partagé un article sur une personne en surpoids se plaignant des difficultés qu’elle vit en voyage. Voici le lien : https://www.facebook.com/166259473465593/posts/5802537239837760

Alors que de nombreux internautes remplis de bon sens ont critiqué la personne qui cherchait à normaliser sa grosseur, plusieurs personnes de la tendance woke-inclusive sont venues la défendre pour dénoncer la grossophobie.

Voici où nous en sommes rendu socialement. L’égalitarisme est devenu fou. On prend la logique du racisme et du sexisme pour l’appliquer à l’ensemble des gens dans la société. Il n’y a rien qui est mieux !

Que l’homme et la femme soient égaux, bien sûr. Les blancs et les noirs etc. tout le monde est d’accord. Cependant, la logique argumentative derrière cela n’est pas applicable à l’obésité.

Ton poids = ton choix

L’apparence physique dépend à 100% des choix d’une personne. C’est très simple. Si tu consommes plus de calories que tu en dépenses, tu va prendre du poids. Tu en dépenses plus que tu en consommes, tu va perdre du poids. Voilà, c’est simple, un point c’est tout.

Le physique d’une personne est obligatoirement corrélé à l’accumulation des choix au quotidien et aucune excuse n’est acceptable.

Que tu sois pauvre ou riche, il y a TOUJOURS moyen de faire des bons choix alimentaires. Le riz ne coûte pas cher, les légumes congelés ne coûtent pas cher. Aller courir dehors est gratuit.

Si tu préfères passer tes journées avec des chips et de la liqueur sur le sofa plutôt que te cuisiner un repas équilibré et aller au gym, c’est ton choix. Tu dois vivre avec les conséquences qui viennent avec.

On nous dira que certains médicaments font prendre du poids etc. D’accord. Cependant, il y a toujours moyen d’en atténuer les effets secondaires. L’alimentation ! Tout passe par l’alimentation ! Y’a-t-il des obèses en Afrique ? Bin c’est ça…

On nous dira que perdre du gras est difficile. Oui c’est vrai. Mais la solution est de ne pas se rendre là ! Personne ne se réveille du jour au lendemain avec 150 livres de plus !

Si une personne se laisse aller de la sorte, qu’elle ne s’étonne pas du regard que la majorité des gens portent sur elle. Ton apparence physique en dit long sur ta personnalité.

Une personne grosse est une personne qui cède à ses désirs court terme comme la nourriture grasse et sucrée puis qui ne fait pas assez d’exercice. Une personne en forme a une alimentation saine et équilibrée.

L’égalitarisme à l’assaut de la santé publique

Au nom de l’égalité pure, il faudrait se mettre à dire que les obèses sont en santé ? Non !

Les obèses sont sur-représenté dans notre système de santé publique qui nous coûte une fortune. Leurs comportements irresponsables ne sont pas à encourager.

Les jugements qu’ils reçoivent servent à les pousser vers un mode de vie plus sain.

J’ai moi-même déjà été un peu gras. Je me suis fait passer des commentaires. Au lieu de me mettre à pleurnicher que les gens n’étaient pas gentils et devraient m’accepter comme je suis, j’ai décidé de me prendre en main et j’ai perdu 60 livres en un an !

Ainsi, je n’ai pas vraiment de pitié pour les gros et je ne veux rien entendre des excuses et autres discours mensongers. Il s’agit d’une question de bonne volonté.

On fait ce qu’on veut ! Les personnes grosses ne veulent tout simplement pas changer et n’ont qu’à prendre leur mal en patience.

Il y a des limites à tout adapter pour des morphologies marginales et destructrices. C’est aux personnes en surpoids de faire des efforts pour entrer dans la norme. Ce n’est pas à la norme de s’adapter aux obèses.

Ne vous laissez pas distraire par la propagande woke qui veut faire croire qu’être gros n’est pas de la faute de la personne. Derrière cette rhétorique se cache une négation de la biologie humaine. Pas très surprenant venant de gens qui cherchent à nous faire croire que les hommes et les femmes n’existent pas !

À la semaine prochaine…

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Jacques Bref

Les Québécois appuient GNL-Québec

Malgré une campagne de propagande sans limites contre le projet GNL Québec, un sondage révèle que 53% des Québécois sont encore en faveur du projet.

John A Macdonald cancellé

On se souvient de la scène. Des activistes décident de décapiter la statue au centre-ville de Montréal à l’effigie de John A. Macdonald. Alors que