• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La pandémie entraine une baisse de 10 % des compétences en lecture en première année selon un rapport

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Par Cosmin Dzsurdzsa

Un rapport préliminaire devant le Conseil scolaire du district de Toronto (TDSB) a révélé qu’en raison de la pandémie de COVID-19, le pourcentage d’élèves répondant aux attentes en matière de niveau de lecture en première année a chuté d’environ 10 % par rapport à l’année scolaire 2018-2019.

“Il y a près de dix points de pourcentage de différence dans les proportions d’élèves répondant aux attentes de niveau de lecture de la première année dans les écoles virtuelles en janvier 2021 (45%) par rapport aux pourcentages pré-pandémie (54%) en janvier 2019”, peut-on lire dans les conclusions préliminaires.

“Dans l’ensemble, si l’on considère les variations et les différences de points de pourcentage, la pandémie semble avoir fortement perturbé l’apprentissage de la lecture et de l’écriture pour de nombreux élèves du début du primaire. Étant donné l’importance que la capacité de lecture et d’écriture a sur la réussite scolaire future tout au long de la scolarité élémentaire et secondaire, ces données sont préoccupantes.”

En revanche, les résultats des écoles secondaires semblent s’être améliorés à la suite de la pandémie, indique le rapport.

Les écoles secondaires du TDSB ont signalé une hausse importante des notes moyennes pour les cours de la 9e à la 12e année suivis par les élèves de la région.

Selon le rapport, le taux d’échec des élèves a diminué de 2 %, tandis que le nombre d’élèves se situant dans la fourchette de notes 80-100 a augmenté “considérablement” de 9 à 16 % par rapport aux années précédant la pandémie.

“Le TDSB a établi des politiques d’évaluation spécifiques dès le départ ainsi que pendant la pandémie qui peuvent avoir affecté la façon dont les enseignants abordent les évaluations sommatives et la notation en général”, poursuit le rapport.

“Dans les écoles secondaires du TDSB, les activités culminantes conçues pour donner aux élèves l’occasion de démontrer leur compréhension du contenu du cours comprennent maintenant un plus large éventail de possibilités. Les examens finaux qui valaient traditionnellement 30 % de la note d’un cours ont été réduits à très peu ou pas du tout pendant la pandémie. “

L’Ontario a connu certains des confinements les plus stricts en matière de fermeture d’écoles et d’apprentissage virtuel. Les élèves de la province ne sont retournés à l’apprentissage en personne qu’à partir du 16 février 2021.

Le TDSB procède actuellement à une évaluation plus large des impacts de la pandémie sur l’apprentissage et un rapport complet est attendu au début de l’été 2021.

La semaine dernière, l’organisme caritatif national d’alphabétisation Frontier College a déclaré à True North que les compétences en alphabétisation étaient plus importantes que jamais si le Canada veut se remettre complètement de la pandémie.

” La pandémie mondiale nous a fait prendre conscience de l’importance cruciale, aujourd’hui plus que jamais, de l’accès à l’alphabétisation et au soutien à l’apprentissage “, a déclaré Meredith Roberts, directrice des communications de Collège Frontière.

” Les pertes économiques seront plus profondément ressenties par les étudiants défavorisés. Tout indique que les élèves dont les familles sont moins en mesure de soutenir l’apprentissage extrascolaire seront confrontés à des pertes d’apprentissage plus importantes que leurs pairs plus favorisés, ce qui se traduira par des pertes de revenus plus importantes au cours de leur vie. “

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC