• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

La police de Montréal disperse des rassemblements dans trois synagogues

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

À Montréal, la police a interrompu trois rassemblements religieux dans la communauté juive durant la fin de semaine.

Trois cérémonies religieuses, de Juifs orthodoxes, ont été arrêtées par les forces de l’ordre en vertu du confinement en vigueur à Outremont et sur le Plateau Mont-Royal.

Au début de janvier, le gouvernement du Québec a interdit ce type de rassemblements dans ses efforts de réduire la transmission de la COVID-19. Mais, récemment, les restrictions ont changé. Maintenant, on permet des réunions de dix personnes maximums.

La police a confirmé à Globe News qu’une personne a été arrêtée lors de l’intervention. Dans une localité, les personnes ont préféré quitter la scène au lieu de parler aux policiers.

« Malheureusement, une majorité des contrevenants a décidé de courir vers les policiers », a dit le porte-parole Julien Lévesque. Mais, heureusement, personne n’a été blessé.

Dans une déclaration, le Conseil des Juifs hassidiques du Québec s’est excusé pour l’incident. Cependant, il affirme que les forces de l’ordre ont mal interprété le sens des nouvelles mesures.

Selon le Conseil, le confinement actuel permet l’ouverture de plusieurs lieux de prière dans le même bâtiment si ce dernier a des entrées séparées sur la rue.
« L’ignorance des mesures mises en place par la police a ajouté à la confusion ».

Dans au moins une synagogue, les membres se sont dirigés dans des pièces séparées, par groupes de dix, car ils pensent que c’est acceptable sous les nouvelles directives.

En lire plus sur tnc.news.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables

Les antifas sont-ils des terroristes?

Depuis une semaine, les États-Unis s’embrasent, et ce depuis la mort de l’afro-américain George Floyd, décédé pour le simple méfait d’avoir payé avec un faux

Maire Vancouver

COVID-19: Vancouver au bord de la faillite. Qu’en est-il de Montréal ?

Hier, le maire de Vancouver Kennedy Stewart a affirmé que les conséquences économiques dues à la pandémie pourraient mener sa ville à la faillite. Selon un sondage, plus de la moitié des propriétaires d’entreprises ne pensent pas pouvoir payer totalement les taxes foncières à cause de la crise sanitaire.

  • Autres articles de Fil de Presse TNC