• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le gouvernement Legault distribue des masques potentiellement toxiques aux enfants et au personnel des garderies et des écoles

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Dans une évaluation préliminaire des risques, Santé Canada a constaté que les masques SNN200642 fabriqués par Métallifer, qui sont largement distribués dans les écoles et les garderies du Québec, peuvent contenir des particules de graphène. Lorsqu’elles sont inhalées, ces particules peuvent causer des dommages aux poumons.

Le gouvernement provincial du Québec a envoyé une directive vendredi pour alerter des résultats préliminaires de l’évaluation des risques, demandant à toute personne en possession des masques SNN200642 de “cesser de les distribuer et de les conserver en lieu sûr dès maintenant”.

La CBC rapporte que les éducateurs de garderie se méfiaient depuis un certain temps des masques gris et bleus. Lorsqu’ils étaient portés, les éducatrices disaient avoir l’impression “d’avaler des poils de chat”.

Les particules de graphène prétendument présentes dans les masques peuvent causer des dommages aux poumons et des problèmes de santé à long terme lorsqu’elles sont inhalées.

La personne responsable des achats de fournitures de laboratoire de la province a prévenu dans une lettre que Santé Canada ne dispose d’aucune donnée pour justifier ou appuyer l’utilisation de masques contenant des particules de graphène et que les risques de ces dispositifs sont donc inacceptables.

Le 25 février, alors que la tendance des cas était largement à la baisse dans la province, le gouvernement Legault a annoncé que les masques seraient obligatoires tout au long de la journée pour les élèves des écoles primaires.

Québec Nouvelles a contacté un administrateur d’une école primaire qui a admis que les masques SNN200642 étaient largement utilisés et souvent distribués aux élèves.

Les effets à long terme d’une exposition prolongée aux particules de graphène pourraient être dramatiques.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles