• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Le premier ETF bitcoin en Amérique du Nord est approuvé par les autorités financières

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Les traders canadiens pourront bientôt investir dans les bitcoins après que l’autorité de régulation des valeurs mobilières de l’Ontario a donné son feu vert au premier ETF de bitcoins d’Amérique du Nord.

L‘approbation donnée jeudi par la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario signifie que les investisseurs pourront effectivement acheter et vendre des bitcoins sans avoir besoin d’un portefeuille numérique.

Un fonds négocié en bourse, ou ETF, est un titre similaire à un fonds commun de placement, sauf qu’il se négocie sur une bourse comme les titres classiques. Le nouveau fonds négocié en bourse pour les bitcoins sera négocié à la Bourse de Toronto sous le symbole BTCC.B.

Une fiche d’information sur l’ETF décrit les investisseurs potentiels comme ceux qui sont prêts à prendre des risques considérables compte tenu de la volatilité des marchés des monnaies cryptographiques.

“L’ETF investit dans les bitcoins. Compte tenu de la nature spéculative du bitcoin et de la volatilité des marchés du bitcoin, il existe un risque considérable que l’ETF ne puisse pas atteindre ses objectifs d’investissement. Un investissement dans l’ETF n’est pas conçu comme un programme d’investissement complet et ne convient qu’aux investisseurs qui ont la capacité d’absorber une perte de tout ou partie de leur investissement”, écrit Purpose Investments, la société qui gère l’ETF.

Le bitcoin et d’autres crypto-monnaies sont passés sous les feux de la rampe ces dernières semaines après plusieurs annonces et investissements institutionnels.

Récemment, Mastercard a annoncé qu’elle autoriserait les vendeurs à prendre en charge les achats de monnaies cryptographiques sur son réseau.

“Notre philosophie sur les crypto-monnaies est simple : C’est une question de choix”, a déclaré Raj Dhamodharan, vice-président exécutif de Mastercard.

“Mastercard n’est pas là pour vous recommander de commencer à utiliser des crypto-monnaies. Mais nous sommes là pour permettre aux clients, aux commerçants et aux entreprises de déplacer la valeur numérique – traditionnelle ou cryptée – comme ils le souhaitent”.

En début de semaine, un achat institutionnel de 1,5 milliard de dollars de bitcoin par la société de véhicules électriques Tesla a également donné une légitimité supplémentaire à l’investissement dans les crypto-monnaies.

Selon certains amateurs de cryptologie, l’achat par Tesla pourrait inciter d’autres entreprises à envisager d’ajouter la cryptocouronne à leur portefeuille d’investissement.

Pour en lire davantage:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi

Les pompiers pyromanes de Radio-Canada

Il y a quatre jours, on apprenait que le CRTC avait émis un blâme envers Radio-Canada pour une mention en 2020 du titre du livre

Le prix du pétrole pourrait encore tripler!

Un analyste de JP Morgan affirmait récemment dans un article de Bloomberg que le prix du baril, qui tourne autour de 111$ aujourd’hui, pourrait atteindre

Bonne fête du Canada!

Nous souhaitons une bonne fête du Canada à tous les Canadiens et Canadiennes! Et pour ceux qui auraient déménagé ; de belles années de bonheur

Occident à risque : le piège ukrainien

Avec l’annonce d’une bonification de l’aide canadienne à l’Ukraine et du renforcement de la présence de l’OTAN en Europe de l’est ces derniers jours, notre

  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse TNC