• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

« Mad Max » sera aux débats des chefs

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

Nous apprenions lundi que le président de la commission des débats, David Johnston, a finalement invité le chef du Parti Populaire du Canada aux deux débats dits « officiels ».  

« À la lumière de notre évaluation approfondie, j’ai la conviction que plus d’un candidat soutenu par le parti a une véritable possibilité d’être élu », mentionnait Johnston dans son communiqué. « Le PPC […] est particulièrement présent dans les médias et le paysage politique et, selon les sondages récents, il a une possibilité raisonnable de connaître du succès dans plus d’une circonscription ».

Quant à lui, Bernier n’a pas tardé à renchérir : « Selon les sondages, la moitié des Canadiens souhaitaient nous entendre, et ils vont avoir maintenant un vrai choix démocratique. C’est sain pour la démocratie. »

Avec plus de 40 000 membres et des donations qui s’élèvent à près d’un million de dollars au premier trimestre de 2019, la commission des débats faisait face à une pression notable du public, demandant que l’on donne la chance à Maxime Bernier de défendre son parti, allant même jusqu’à utiliser le hashtag « #LetMaxSpeak ».

Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, n’a pas tardé à critiquer la décision, évoquant plutôt le manque de « sérieux » de Bernier. Le NPD s’est aussi manifesté contre cette décision, reprochant aux membres du Parti Populaire de flirter avec l’extrême-droite.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de québec nouvelles