• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

NON au retour du masque!

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

On le sent venir depuis les derniers jours, le masque fait son retour dans le discours publique. Les illuminés du COVID-show veulent une nouvelle saison et sont prêt à tout pour nous imposer leurs lubies.

On le sait, le masque ne passe plus du tout dans l’opinion publique. On en a soupé de se mettre une guenille inutile dans le visage pour faire plaisir à certains ultra-anxieux.

Je me rappelle la fin du masque. Les médias nous disaient que la population était prête à continuer de le porter. C’est pourtant l’inverse qui s’est produit. Lorsque l’obligation est tombée, plus personne ne portait de masque.

En ce moment, les médias préparent le terrain pour le retour du masque. On va commencer par faire peur avec des soi-disant dangers de virus qui se répandent partout. Ensuite, il sera question des bienfaits du masque. On nous présentera des « citoyens responsables » qui le porteront volontairement. Par la suite, ceux qui ne le porteront pas seront pointés du doigt comme des fauteurs de maladie. L’opinion sera assez travaillée que le gouvernement pourra repasser une obligation. On connaît la chanson.

Le Poutine-show ne pogne plus tant que ça alors on ressort le covid-show. Il faut bien distraire le bon peuple pendant que l’inflation est en train de lui faire les poches.

Le masque obligatoire est un asphyxiant pour les relations sociales. Il transforme chaque lieu public en hôpital géant. C’est intolérable.

Restons calme et refusons ensemble le retour du masque obligatoire.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Jacques Bref

Les Québécois appuient GNL-Québec

Malgré une campagne de propagande sans limites contre le projet GNL Québec, un sondage révèle que 53% des Québécois sont encore en faveur du projet.