• partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Trudeau interdit les produits en plastique à usage unique, mais le Canada ne représente que 0,4 % de la pollution des océans par le plastique, selon un rapport

Share on facebook
Share on twitter
Share on email
Share on reddit
Share on linkedin
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on reddit
Share on email

La pollution marine mondiale par le plastique : Sources, solutions et rôle du Canada a révélé que “les côtes canadiennes ne sont pas une source mondiale majeure de déchets plastiques marins”.

Les libéraux ont annoncé aujourd’hui quels articles en plastique à usage unique seront interdits en 2021. Voir ci-dessous :

L’interdiction concerne les sacs d’épicerie, les bâtonnets, les anneaux de six paquets, les ustensiles en plastique, “certains” articles alimentaires et les pailles en plastique.

En cette période de pandémie mondiale, les plastiques à usage unique se sont révélés être un moyen très efficace d’éviter la contamination croisée.

Le projet du gouvernement Trudeau d’interdire les plastiques à usage unique tels que les pailles et les ustensiles en plastique n’est pas fondé sur des preuves scientifiques ou empiriques, mais vise simplement à satisfaire la base de plus en plus radicale des libéraux sur les fausses questions climatiques.

De nombreuses voix se sont élevées pour exprimer leur inquiétude quant à l’interdiction des pailles en plastique, notamment les personnes handicapées qui ont besoin d’une paille pour boire des liquides lorsqu’elles sortent au restaurant. Par exemple, cela peut être un véritable combat pour les personnes souffrant d’atrophie musculaire ou de maladies dégénératives de boire dans une tasse sans paille.

La réponse de la gauche à cette situation a été de dire aux personnes handicapées de simplement “apporter leur propre paille”.

Il en va de même pour les sacs plastiques “à usage unique” qui, comme le soulignent la plupart des études, sont souvent réutilisés. Les sacs en plastique sont réutilisés dans 40 à 60 % des ménages canadiens, tandis que les autres les recyclent généralement.

Ainsi, alors que le Canada représente moins de 1 % de la pollution plastique des océans, le discours du Trône de M. Trudeau contenait un mot sur les 99,6 % de pollueurs restants. Trudeau n’a pas mentionné la pollution du plastique provenant de la Chine, de l’Inde et de l’Asie du Sud-Est.

Ainsi, alors que les libéraux tentent de satisfaire leur base avec des politiques douteuses, un problème très réel, la pollution plastique des océans, restera sans solution à sa source tandis que le gouvernement Trudeau rendra encore plus difficile aux personnes handicapées de sortir et de s’amuser dans les restaurants et les bars.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on reddit
Reddit
Share on email
Email

Les nouvelles à ne pas manquer cette semaine

  • Vous aimeriez aussi
  • Nouvelles semblables
  • Autres articles de Fil de Presse Québec Nouvelles